Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People DOSSIER : La disparition de Johnny Hallyday

Un an après la mort de Johnny Hallyday, l'engouement pour la star persiste

mercredi 5 décembre 2018 à 8:32 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Un an après la mort de Johnny Hallyday, le chanteur parvient à "rester vivant" dans le cœur des fans, grâce à son album posthume notamment. De nombreux hommages à la star seront rendus cette semaine. Une messe est notamment prévue à l'église de La Madeleine dimanche.

Johnny Hallyday aux Victoires de la musique en 2016.
Johnny Hallyday aux Victoires de la musique en 2016. © AFP - BERTRAND GUAY

Un an après sa mort, Johnny Hallyday parvient à "rester vivant" : dans le cœur des fans qui vont célébrer sa mémoire ce mercredi, en tête des ventes avec son album posthume, mais aussi en une des journaux à chaque rebondissement de la bataille pour son héritage. 

Une messe à l'église de la Madeleine dimanche 

Le 5 décembre 2017, l'ancienne "idole des jeunes" s'éteignait à son domicile de Marnes-la-Coquette, vaincu par un cancer du poumon à 74 ans. Une disparition qui a provoqué une vive émotion chez des millions de Français, anonymes ou célèbres, comme l'avait démontré le vibrant hommage populaire rendu quatre jours plus tard à Paris, des Champs-Elysées à l'église de La Madeleine, par des centaines de milliers de personnes. C'est dans ce même édifice que sera dite une messe dimanche (comme chaque 9 du mois depuis sa mort) à la mémoire de Johnny. Un office qui sera retransmis en direct sur la chaîne catholique KTO et sur Youtube. 

"Mon pays c'est l'amour" bat tous les records

Artistiquement, Johnny est également très présent puisqu'il est en train de battre pour l'année 2018 des records de ventes de "Mon pays c'est l'amour", son album posthume paru le 19 octobre. Six semaines plus tard, son 51e opus studio occupe toujours la tête du top album et s'est écoulé à plus d'un million d'exemplaires. Un chiffre impressionnant, qui va encore gonfler d'ici Noël, une période où le marché du disque réalise 40% de son chiffre d'affaires.  De quoi entretenir largement le mythe Johnny, dont les précédents albums sont réédités depuis plus d'un an par vagues successives et rencontrent également un franc succès. 

Les hommages de Sylvie Vartan ou David Hallyday 

Dans son sillage, d'autres disques sortent et font aussi parler d'eux. Il y a celui de Sylvie Vartan, qui vient de sortir vendredi, "Avec toi", un album où elle reprend des chansons de son ancien époux. Enfin, il y a l'album à paraître vendredi de David Hallyday, "J'ai quelque chose à vous dire", qui fait parler de lui avec une chanson intitulée "Eternel", un cri du cœur contre sa belle-mère à qui il reproche de ne pas l'avoir laissé dire au revoir à son père.

Laeticia sur la tombe de Johnny à Saint-Barth ce mercredi 

Laeticia, qui, selon des proches, sera avec ses filles Jade et Joy mercredi à Saint-Barthélémy, pour se recueillir devant la tombe de son défunt mari. Car, si Johnny n'est plus là, il "demeure, dans sa gloire et dans sa grâce. C'est un intouchable", lui a rendu hommage son ami Philippe Labro, dimanche dans une tribune au Parisien.

L'héritage de Johnny met le chanteur à la une des journaux

Finalement, depuis un an, il ne s'est quasiment pas passé une semaine sans que le nom de Johnny Hallyday n'occupe l'espace médiatique, essentiellement en raison de la féroce bataille judiciaire opposant depuis le 12 février sa veuve Laeticia à ses aînés, David Hallyday et Laura Smet.