Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Florian Barbarot, cuisinier dans l'Eure, sera-t-il le Top Chef 2019 ?

La chaîne M6 lance, ce mercredi 6 février, la dixième saison de son émission de cuisine Top Chef. Parmi les 15 candidats sélectionnés, Florian Barbarot, 27 ans, actuellement le chef adjoint de l'auberge de la pomme, aux Damps, dans l'Eure.

Comme ses couteaux, Florian Barbarot est aiguisé pour le concours. Il compte sur son mental de guerrier pour aller loin dans Top Chef.
Comme ses couteaux, Florian Barbarot est aiguisé pour le concours. Il compte sur son mental de guerrier pour aller loin dans Top Chef. © Radio France - Laurent Philippot

"Cuisinier dans l'âme, sportif dans l'esprit, mais avant tout passionné", ainsi se définit Florian Barbarot, 27 ans, sur son  compte Instagram. C'est son ami et futur associé, Romain Desrosiers, gérant d'une salle de sport à Val de Reuil qui l'a inscrit au concours. Ils étaient au départ plus de mille candidats, la production en a sélectionné 150 pour des épreuves de cuisine pour finalement n'en garder que 15 qui font leurs débuts devant les caméras ce mercredi.  Et dès ce soir, trois cuisiniers seront éliminés. Florian Barbarot compte sur son mental de guerrrier pour aller loin dans l'aventure, car "passer à la télé n'est pas une fin en soi" avoue le jeune chef.

Une cuisine technique, instinctive et plutôt féminine

Pour cette première émission, Florian cuisinera du poisson, un ingrédient qu'il aime particulièrement. Il compte mettre en avant sa technicité et, pour faire la différence, sa féminité, "une sensibilité différente, même dans le dressage, quelque chose de plus fin, plus soigné, plus subtil, mais avec du caractère" explique le jeune chef, qui ne peut pas en dire plus sur le plat préparé. 

Reconnaitrez-vous ce classique de la cuisine française, mis au goût du jour par Florian ?  (ǝlınɥ,l à sǝɯɯod sƃuǝɹɐɥ)
Reconnaitrez-vous ce classique de la cuisine française, mis au goût du jour par Florian ? (ǝlınɥ,l à sǝɯɯod sƃuǝɹɐɥ) - Compte Instagram Florian Barbarot

Un amour de la cuisine que celui qui se destinait à un carrière de footballeur a acquis auprès de sa mère et de ses grand-mères.

Quand ma mère cuisinait, je sentais tout, j'allais dans les marmites"

Et il garde des souvenirs gustatifs de son enfance : le gratin dauphinois de sa grand-mère paternelle, exceptionnel à l'écouter. L'occasion pour ce Grenoblois d'origine de rappeler qu'il n'y a pas de fromage dans le gratin dauphinois. "C'est, explique-t-il, comme si vous mettiez du parmesan sur les carbonara". De sa mère, il se souvient de la purée maison, arrosée avec le jus des merguez. Comme quoi, les choses les plus simples sont souvent les meilleures. 

Florian Barbarot, la famille dans la peau

Sa famille l'a toujours soutenu et son bras gauche lui rappelle tous les jours. Plusieurs tatouages avec son père et les femmes de sa vie, sa mère, sa soeur et sa nièce. Florian Barbarot a même fait tatouer leurs dates d'anniversaire et leur signe zodiacal. Il y a surtout cette phrase qui résume sa philosophie : " loin des yeux, près du coeur. Partout où je vais, ma famille, c'est ma force", ajoute le jeune homme a quitté le domicile familial à Grenoble à 19 ans : quatre ans en Alsace, un an et demi à New York, deux ans en Suisse, cuisinier invité à Tahiti ou à Taïwan, et, depuis deux ans et encore pour quelques jours à l'auberge de la pomme aux Damps, avant de lancer sa propre entreprise.

Le frigo de Florian Barbarot, digne de Top Chef ? 

Florian Barbarot est taquin, voire joueur. Alors on lui a demandé de nous ouvrir son frigo, histoire de vérifier que les chefs qui vantent à tour de bras les bons produits de qualité et de saison appliquent les mêmes principes à la maison. On n'a pas été déçu. "En fait il est presque vide ce frigo" constate Florian, le frigo de Monsieur et Madame tout le monde : des œufs, du jambon (sous vide), du riz déjà cuisiné pour faire des salades, une salade de coleslaw (en barquette !), de la sauce tomate (industrielle !), quelques tomates (des tomates en février, produit de saison ? ), du jus de citron, de l'arôme vanille, de la sauce nuoc man. Dans l'étage supérieur, un peu de parmesan, "c'est tellement bon avec les vermicelles". Il y a aussi dans la porte du jus d'oranges et plusieurs bouteilles d'alcool. Florian tente de se justifier : "c'est pour la soirée, avec les potes, pour regarder Top Chef". Son patron William Boquelet, lui a même donné sa soirée. Promis Florian, on ne dira pas que les bouteilles sont déjà entamées !

Il croque dans le jambon comme dans la vie. Sportif, Florian Barbarot  suit un régime alimentaire protéiné et veut mettre en avant une cuisine saine
Il croque dans le jambon comme dans la vie. Sportif, Florian Barbarot suit un régime alimentaire protéiné et veut mettre en avant une cuisine saine © Radio France - Laurent Philippot

Florian Barbarot vous reçoit chez lui, aux Damps

Choix de la station

À venir dansDanssecondess