Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People DOSSIER : La Côte-d'Or sur le web

Un jeune joueur de rugby de Dijon succombe à ses blessures suite à un match amateur

mardi 8 janvier 2019 à 4:56 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Tous les jours, France Bleu Bourgogne surfe sur le web et sélectionne pour vous de petites ou grosses infos en provenance de la Côte-d'Or. Des infos qui ne sont pas toujours joyeuses, c'est le cas aujourd'hui avec ce nouveau décès qui endeuille le monde du rugby et suscite des interrogations

rugby amateur - illustration
rugby amateur - illustration © Maxppp - Michel Clementz

Côte-d'Or, France

On vous avait parlé en fin d'année 2018 de la mort d'un jeune espoir du Stade Français, Nicolas Chauvin, suite à un choc lors d'un match contre Bordeaux, le 12 décembre, cette fois-ci, c'est le rugby amateur dijonnais qui est en deuil après le décès de Nathan, 23 ans seulement. Nathan jouait dans l'équipe de son école d'ingénieur, l'ERISEM.

le logo de l'équipe de rugby de l'école - Aucun(e)
le logo de l'équipe de rugby de l'école - page Facebook

C'est le 24 novembre dernier, lors d'une compétition inter-écoles, "le tournoi des 5 ballons", que Nathan est retombé sur la tête à la suite d'un plaquage. A l'arrivée du samu, il avait perdu connaissance avant d'être maintenu dans un coma artificiel au service de réanimation traumatologique et crânienne du CHU de Dijon. Nathan a été opéré du cerveau à plusieurs reprises, mais il a finalement succombé à ses blessures après un mois et demi de combat.   

Un 4eme décès dans le monde du rugby 

Quentin Sfez, était l'un de ses amis. Il est aussi arbitre fédéral au stade toulousain, et après le décès de Nathan, il tire à son tour, la sonnette d'alarme.

Quentin Sfez

Le journal l'Equipe rappelle que "Nathan Soyeux, n'était pas licencié ni à la FFR ni à la FFSU (Fédération française du sport universitaire). Il ne jouait au rugby qu'occasionnellement, pour participer au Tournoi annuel des 5 ballons, un moment festif qui rassemblait les étudiants de cinq écoles, dont l'Esirem où il préparait un Master en matériaux et développement durable, autour de rencontres de football, de handball, de volley, de basket et de rugby. Les matches se jouaient à sept contre sept (et non pas à quinze), en deux mi-temps de sept minutes, avec des règles qui n'autorisaient pas à pousser les mêlées. Cette compétition n'était pas organisée sous l'égide de la FFR ou de la FFSU mais ce drame ravive le débat sur la dangerosité du rugby."

Quentin Sfez rend également hommage à Nathan sur son compte Facebook.