Médias – People

VIDÉO - L'Oeil du web : frôlé par un canadair !

Par Julien Baldacchino, France Bleu lundi 15 août 2016 à 19:38

Ce promeneur des Pyrénées Orientales a été surpris par un Canadair
Ce promeneur des Pyrénées Orientales a été surpris par un Canadair - Capture d'écran YouTube

Dans l'oeil du web ce lundi, un passant qui a failli entrer en collision... avec un avion ! Mais aussi une vilaine rumeur récurrente sur Facebook et un village qui a décidé de se débarrasser définitivement des Pokémon.

Grosse frayeur avec un Canadair

C'était jeudi dans les Pyrénées-Orientales, à quelques kilomètres de Montalba-le-Château où un incendie a décasté plus de 1.000 hectares de forêt. Près du lac de Villeneuve-de-la-Raho, un groupe de promeneurs a voulu voir de plus près le ballet des Canadairs... L'un d'eux s'est fait une grosse frayeur : il s'est retrouvé frôlé par l'avion au moment où celui-ci descendait vers le lac. Tout s'est joué à quelques kilomètres près !

Cette impressionnante vidéo, mise en ligne samedi, a fait le tour des réseaux sociaux : en trois jours elle a été vue près de 500.000 fois ! Selon Jean-Paul, qui a filmé la scène, "on n'a pas réalisé sur le coup. Quand je lui ai montré la vidéo, j'ai vu sa tête changer", a-t-il raconté sur France Bleu Roussillon.

Non, il n'y a pas d'enlèvements d'enfants chez Kiabi !

Vous avez peut-être vu circuler ce message Facebook, il y a quelques jours. L'histoire est toujours la même : celle d'une tentative d'enlèvement d'enfant dans un magasin Kiabi, une maman perd son enfant et finit par le retrouver dans une cabine d'essayage entouré par trois hommes roumains qui changent ses habits et lui rasent le crâne, pour le kidnapper.

Le message, qui commence toujours par "ATTENTION" en grosses lettres et se finit par une invitation à le partager, a été partagé des dizaines de milliers de fois en quelques semaines.

Mais cette histoire est fausse, de bout en bout : le site Buzzfeed a fouillé dans les archives du web et a retrouvé le même message en 2011, et même en 2005, l'histoire concernant cette fois un magasin Ikéa. Il s'agit d'une simple légende urbaine tenace. Ces "hoax" (en anglais) sont des milliers à proliférer sur Internet, comme lorsque vous lisez que Facebook va devenir payant. Il existe même un site pour les démasquer : HoaxBuster.

Un arrêté municipal anti-Pokémon

"Attrapez-les tous !", c'est le slogan des Pokémon. Mais le maire de Bressolles, dans l'Ain, n'a plus envie de voir dans ses rues des "dresseurs" qui font tout pour attraper ces petites créatures virtuelles depuis la sortie du jeu Pokémon GO. Et la solution la plus radicale pour lui... c'est de prendre un arrêté municipal !

Là où c'est étonnant, c'est que ce texte très officiel n'interdit pas aux joueurs de chasser les Pokémon... il interdit "l'implantation virtuelle de personnages Pokémon". Autrement dit le maire espère faire plier les créateurs du jeu et les forcer à supprimer tous les Pokémon du secteur.

Pas impossible qu'il y parvienne... Il y a quelques jours les gestionnaires de l'ossuaire de Douaumont à côté de Verdun ont obtenu gain de cause sur une affaire similaire.