Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO La radio se regarde à la télévision pour les normands

Depuis le mercredi 28 avril 2021, la matinale de France Bleu Normandie est filmée et diffusée sur les canaux de France 3. Une évolution pour la radio qui a nécessité des transformations et l'accueil d'un nouveau métier.

Vous pouvez regarder la matinale de France Bleu Normandie à la télé
Vous pouvez regarder la matinale de France Bleu Normandie à la télé © Radio France - Véronique Houdan

Le mercredi 28 avril aura marqué l'histoire de France Bleu Normandie (Seine-Martime/Eure). C'est en effet la première diffusion en direct de la radio en vidéo sur les canaux de la télévision, ceux de France 3. Une évolution est portée par les deux entreprises de service public France Bleu et France 3.  

Sylvie Acquaviva, directrice régionale de France 3 Normandie et Jean-Emmanuel Casalta, directeur de France Bleu, sont présents dans les locaux pour assister à la première émission le 28 avril. 

Nous sommes ravis de cette collaboration. On très fiers de rendre service à nos concitoyens.

Pour Pierre Desaint, directeur de France Bleu Normandie, ce mercredi 28 avril est l'aboutissement d'un travail de préparation de plusieurs semaines. Il a fallu repenser le studio principal de la radio pour y installer des caméras, de la lumière et un décor. "Ça, c'est vraiment une étape extrêmement importante pour configurer le studio et l'adapter à la télévision.". Et puis les équipes ont dû suivre des formations : comment regarder la caméra, comment se poster devant, y compris une initiation au maquillage. Ca change de la radio !

C'est pour nous un vrai bonus. Parce que c'est l'occasion pour les auditeurs de devenir aussi téléspectateurs, d'écouter la radio et de la regarder en même temps.

Un nouveau métier à la radio : journaliste éditeur visuel

Installée dans une salle au premier étage des locaux de France Bleu Normandie à Rouen, Marie Gruel fait face à de multiples écrans. Journaliste de formation, c'est elle qui met en images la radio pour la télévision. Ce nouveau métier, journaliste éditeur visuel, demande de la concentration et beaucoup de préparation. C'est elle qui gère les caméras, le défilement des informations, la mise à l'antenne des images sur les reportages des journalistes de la radio. 

Pendant l'émission, la radio, c'est très, très rapide et ça change tout le temps.

Si Marie arrive très tôt à la radio pour préparer l'émission, son travail s'accélère pendant la matinale. "Ca arrive souvent que les journalistes modifient, mettent de nouvelles infos, en suppriment, etc." Elle doit donc écrire et préparer pendant qu'elle gère le direct. 

Le mot de la fin : les messages des auditeurs

Ce sont les premiers concernés : les auditeurs de la radio. Qu'ont-ils pensé de cette première ? Voici quelques-uns de leurs messages laissés sur la page Facebook de France Bleu Normandie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess