Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

VIDEO - Louis de Funès, l'homme aux 40 visages

samedi 27 janvier 2018 à 5:12 Par Lucie Bombled, France Bleu

Trente-cinq ans après sa disparition, force est de constater que la puissance comique Louis de Funès n'a pas perdu de son éclat. France Bleu va tenter de comprendre pourquoi Louis de Funès reste un génie du rire inégalé.

Génie du rire, Louis de Funès a incarné avec brio le Brigadier-Chef Cruchot
Génie du rire, Louis de Funès a incarné avec brio le Brigadier-Chef Cruchot © Getty - Ullstein Bild

Louis de Funès, l'homme aux 40 visages par minute

C'est par sa virtuosité en matière d'humour que Louis de Funès impressionne. Il navigue, avec une énergie incroyable, du comique de gestes au comique de caractère. S'il lui faut attendre la quarantaine avant de connaître le succès, cela lui permet de développer une expérience conséquente au théâtre et au cinéma et de maîtriser tous les ressorts du comique : 

Le comique de caractère

Il créé un personnage de français moyen râleur, tyrannique avec les plus faibles et doucereux avec les plus forts, qui va devenir sa marque de fabrique. Le personnage du brigadier-chef Cruchot dans la série des Gendarmes en est l'illustration même.  

Le comique de gestes

On ne peut penser à Louis de Funès sans visualiser l'une de ses inénarrables mimiques. Non seulement il est "l'homme aux quarante visages par minute", mais il est capable d'improviser à partir d'une mimique (comme la scène du nez dans "Oscar") et d'explorer la thématique sous tous ses angles tel un virtuose. 

Le comique de répétition

En combinant effet de répétition et mimiques, il devient le centre d'attention de la scène, jusqu'à parfois éclipser ses partenaires.

"C'est un clown génial, une puissance comique extraordinaire" - Yves Montand

Une énergie incroyable

Non seulement il est à l'aise avec toutes les formes du comique, mais il les porte à leur extrême par son indicible énergie. Celle-ci paraît décuplée par la petite taille de Louis de Funès (1,64m).  

La précision et le sens du rythme 

Avant de devenir la star que l'on connaît, il a exercé le métier de pianiste de bar durant quinze ans. S'il a parfois utilisé ses talents de pianiste au cinéma ("Ah les belles bacchantes...", "Comme un cheveu sur la soupe"...), c'est surtout via son sens du rythme qu'on décèle sa sensibilité de musicien.  

"Il faut que je danse aussi bien que les danseurs juifs. L'effet comique ne vient pas du ridicule, au contraire !" - Louis de Funès

Le perfectionnisme et l'art de la chorégraphie

La perfection du geste ajoutée au contrôle de son corps en font un danseur hors pair. Cette qualité, parfois en décalage avec les personnages qu'il incarne, est un ressort comique inattendu et est devenue la marque de fabrique de Louis de Funès. Répétant deux heures par jour le ballet hassidique de "Rabbi Jacob", son niveau de maîtrise de la chorégraphie est impressionnant et c'est la combinaison de cette maîtrise avec ses mimiques, comme s'il y avait une dichotomie entre le corps et le visage, qui accentue la puissance comique de la scène.  

L'art du déguisement

Sa capacité à incarner des personnages de style et d'époque différents est indissociable des costumes incroyables qu'il a pu revêtir : ainsi, il a tour à tour été gendarme, rabbin, Grand d'Espagne, soldat allemand, mécanicien, hippie...  Le comique naît du décalage entre le caractère excessif du costume et le sérieux du faciès de Louis de Funès.

Des duos mythiques

Le talent comique de Louis de Funès se démultiplie lorsque ses partenaires de haut-niveau partagent l'affiche avec lui. Yves Montand, dans "La Folie des grandeurs", Michel Galabru dans la série des Gendarmes et surtout Bourvil dans "Le Corniaud" et "La Grande Vadrouille" mettent en avant sa force comique.