Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Inculpé pour un viol et une agression sexuelle, Harvey Weinstein plaidera non coupable

vendredi 25 mai 2018 à 7:33 - Mis à jour le vendredi 25 mai 2018 à 19:03 Par Laura Lavenne et Marine Laugénie, France Bleu

Le producteur de cinéma Harvey Weinstein s'est rendu aux autorités new-yorkaises, ce vendredi. Inculpé pour un viol et une agression sexuelle, il risque 25 ans de prison. En attendant son procès, il pourra rester libre sous bracelet électronique en échange d'une caution d'un million de dollars.

Harvey Weinstein, à son arrivée au tribunal de Manhattan ce jeudi.
Harvey Weinstein, à son arrivée au tribunal de Manhattan ce jeudi. © AFP - Steven Ferdman/GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Sept mois après le début de ce qui est devenu le "scandale Weinstein", le producteur de cinéma américain Harvey Weinstein, accusé par des dizaines de femmes d'agressions sexuelles, s'est livré ce vendredi à la police new-yorkaise.  Dans la foulée, il a été inculpé pour un viol en 2013 et une agression sexuelle en 2004. Il est sorti menotté du commissariat et risque 25 ans de prison.

"Harvey Weinstein va plaider non coupable", a annoncé son avocat Benjamin  Brafman. "Nous pensons que les accusations sont biaisées et ne sont pas basées sur des preuves factuelles", a poursuivi l'avocat.

Une caution d'un million de dollars pour éviter la prison

Harvey Weinstein, 66 ans, est arrivé dans un commissariat du sud de Manhattan sous l’œil de dizaines de caméras du monde entier. Il n'a fait aucune déclaration. Dans la foulée, il a été inculpé pour un viol et pour une agression sexuelle sur deux femmes différentes, a indiqué la police de New York. 

Longtemps vénéré dans le monde du cinéma, Harvey Weinstein doit maintenant être transféré au tribunal pour y être présenté à un juge. Après son inculpation, il va être remis en liberté moyennant une caution d'un million de dollars en liquide, le port d'un bracelet électronique en permanence, et la remise de son passeport, aux termes d'un arrangement entre ses avocats et le procureur. Il ne pourra pas sortir de l'État de New York et du Connecticut. Le producteur a toujours démenti avoir eu des rapports sexuels "non consentis". 

"Il était temps que quelque chose se passe"

Au total, ce sont une centaine de femmes qui l'accusent pour des faits souvent prescrits. Parmi elles, Angelina Jolie, Uma Thurman ou encore la française Emma de Caunes. 

Interviewée par France Info, la créatrice du mouvement #balancetonporc, lancé sur les réseaux sociaux en réaction à l'affaire Weinstein, salue cette décision. "Il était temps que quelque chose se passe", a déclaré Sandra Muller.

Par le passé, comme le rappelle le New York Times, Harvey Weinstein, par la voix de son avocat Benjamin Brafman, avait nié toute accusation d'acte sexuel non consenti. Aujourd'hui, il se refuse à tout commentaire médiatique. 

Celui qui fait également office de point de départ du hashtag "Mee too" vit désormais terré en Arizona dans une clinique privée. Harvey Weinstein y suit un traitement contre les addictions.

  - Visactu
© Visactu -