Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

2019 : une année entre canicule, sécheresse et inondations

-
Par , France Bleu Nord

En ce début d'année 2020, c'est l'heure des bilans de l'année écoulée. Que faut-il retenir de 2019 du point de vue de la météo dans le Nord et le Pas-de-Calais ? L'analyse de Patrick Marlière, directeur de l'agence de prévision météo nordiste Agate.

Le Cap Gris-Nez (photo d'illustration)
Le Cap Gris-Nez (photo d'illustration) © Radio France - Romain Dézèque

Nord-Pas-de-Calais, France

L'année 2019 est une année de "surprise" commente Patrick Marlière, le directeur de l'agence de prévision météo Agate, basé près de Douai (Nord). Le prévisionniste fait référence à l'épisode de canicule de la fin du mois de juillet. "On a relevé des températures qu'on n'imaginait pas relever si rapidement depuis que le changement climatique s'est amorcé" dit-il.

"Le 25 juillet 2019, on a dépassé les 40 degrés sur pratiquement l'ensemble du Nord-Pas-de-Calais_. Dans les bulletins météo un peu futuristes, on annonçait cela pour 2050_. On l'a eu en 2019. En cela, c'est un peu inquiétant, note l'expert.

Après la canicule, la sécheresse et les inondations

Le deuxième élément marquant de cette année, c'est celui de la sécheresse qui a duré jusqu'en toute fin d'année. Après quatre années difficiles déjà de ce point de vue, on peut dire que le phénomène s'est accentué. En parallèle de cela, de fortes pluies ont provoqué sur ces sols secs des inondations en particulier dans le Boulonnais.

La plage du Touquet (Pas-de-Calais) (photo d'illustration) - Radio France
La plage du Touquet (Pas-de-Calais) (photo d'illustration) © Radio France - Bénédicte Robin

Des phénomènes intenses plus fréquents

"On ne va perdre les saisons", précise Patrick Marlière, "mais dans ces saisons vont se produire des phénomènes exceptionnels plus nombreux _: les fortes températures l'été, la neige l'hiver mais aussi des précipitations plus intense_s" qui pourront provoquer des inondations par débordement de crue. 

Noël au balcon, Pâques au tison ?

La fin de l'année a été marquée par la douceur et notamment à Noël mais de cela Patrick Marlière n'est pas inquiet. "C'est assez régulier", assure-t-il et le diction populaire qui nous prévoit : "Noël au balcon, Pâques au tison" n'a pas vraiment d'obligation de ses réaliser. 

Les modèles de météo prévoir comment sera le temps à Pâques mais le prévisionniste peut nous dire, à partir des modèles du moment, que la météo des semaines à venir jusqu'au mois de mars ne devrait pas revêtir de caractère exceptionnelle. Peut-être un peu de neige ? Rien n'est encore certain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu