Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

2020 une année météo qui bat des records en Limousin

-
Par , France Bleu Limousin

Le réchauffement climatique s'est encore une fois confirmé en Limousin. C'est même cette année plus flagrant encore que les années précédentes. La météo de 2020 a même battu de très nombreux records dans la région.

L'année 2020 est la plus chaude de l'histoire en 2020. Des records de sécheresse sont battus également mais aussi à l'inverse des records de pluie.
L'année 2020 est la plus chaude de l'histoire en 2020. Des records de sécheresse sont battus également mais aussi à l'inverse des records de pluie. © Radio France - Françoise Ravanne

L'année 2020 est la plus chaude de l'histoire en limousin. "Nous sommes à 1,6°C de plus que la normale" précise Olivier Mandeix de Météo-France Limoges Bellegarde. Le précédent record datait de 2018 avec 1,3°C de plus. C'est donc chiffres à l'appui un nouveau record de températures qu'a battu cette année 2020 en Limousin. "On a les températures qui montent ces dernières années, c'est une tendance flagrante" ajoute le météorologue. 

Des pluies stables mais mal réparties dans l'année

C'est donc une nouvelle démonstration du réchauffement climatique qu'a faite cette année la météo en Limousin. Pour autant les autres indicateurs climatiques sont eux stables globalement. Ainsi de la pluviométrie qui n'accuse une baisse globale que de 4 % par rapport aux normales. Mais souligne Olivier Mandeix, de même que pour les températures, les pluies sont très mal réparties dans l'année. Ainsi des records de sécheresse ont été battus notamment durant l'été. "On a eu un mois de juillet exceptionnellement sec. C'est le plus sec des 50 dernières années avec 90 % de déficit". De même au mois de novembre avec un déficit de 70 %. Mais à l'inverse le mois d'octobre a été très excédentaire avec 82 % de plus en Corrèze et 80 % en Haute-Vienne.

Une chute vertigineuse à Ussel

Le constat de fort contraste dans l'année est le même en ce qui concerne l'ensoleillement. "On a eu des mois avec un ensoleillement exceptionnel comme ça a été le cas pour novembre où on avait 90 % d'excédent. Plus de 150 heures pour un mois de novembre ! Et à côté de ça par exemple en décembre c'est l'inverse. Nous sommes proche du mois de décembre le moins ensoleillé." Des forts contrastes ont été aussi notés cette année en très peu de temps. C'est ainsi qu'en 2020 un record de chute de températures a été enregistré à Ussel le 11 août. Un énorme orage survient ce jour-là en pleine canicule avec des rafales de vent à près de 120 km/heure et 65 mm de pluie, autant qu'en un mois normal. "On est passé de 30 degrés à 15 degrés en une heure" indique Olivier Mandeix. Cette dégringolade est même plus spectaculaire encore au niveau de la température du sol qui est passée de 40 degrés à 10 degrés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess