Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo
Dossier : La sécheresse en Creuse

80% de pluie en moins ce mois d'août en Creuse par rapport à une année normale

-
Par , France Bleu Creuse

Les chiffres de Météo France sont tombés, et ça n'étonnera plus personne : l'été a été très sec en Creuse. Le mois de juin a sauvé les meubles, mais la pluviométrie des mois de juillet et d'août sont très déficitaires.

Une prairie à Lussat en juillet 2019
Une prairie à Lussat en juillet 2019 © Radio France - Olivier Estran

Département Creuse, France

Les semaines se suivent et se ressemblent en Creuse. La pluie n'arrive pas. Depuis juillet 2018, presque tous les mois présentent une pluviométrie déficitaire. Deux mois seulement font exception : décembre 2018 et juin 2019. Ce mois de juin a d'ailleurs atténué l'ampleur du manque d'eau constaté cet été dans le département. Il y a eu 20% de pluie en plus qu'une année moyenne, notamment grâce aux épisodes orageux du 20 et du 21 juin. 

Malheureusement, depuis ces orages, rien de bien sérieux. Il manque 30% d'eau au mois de juillet par rapport à une année normale. Et même 80% pour le mois d'août ! La Creuse termine donc l'été comme elle l'a commencé : en tirant la langue. 

L'indice d'humidité des sols au plus bas

Non seulement il n'a pas plu, mais il a aussi fait anormalement chaud. Un épisode caniculaire en juin et un autre en juillet. Sur les trois mois d'été, les températures sont supérieures de deux degrés à la moyenne, ce qui est énorme. 

L'indice d'humidité des sols, lui, n'a jamais été aussi bas à cette époque de l'année. Les sols sont aussi secs en cette fin du mois d'août que pendant la deuxième moitié du mois de septembre 2018. La sécheresse a donc presque 3 semaines d'avance sur l'année dernière, alors que l'année était déjà exceptionnellement sèche. 

Choix de la station

France Bleu