Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

A Roche-la-Molière, de nombreuses toitures toujours en réparation après les intempéries estivales

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

A Roche-la-Molière, les toits ont été nombreux à être abîmés par la grêle des mois de juin et de juillet. Deux mois après les intempéries, l'entreprise de maçonnerie, couverture et zinguerie Lana est toujours débordée.

Les zingueurs continuent à avoir des journées de travail très chargées.
Les zingueurs continuent à avoir des journées de travail très chargées. © Radio France - Guillemette Franquet

Roche-la-Molière, France

Roche-la-Molière a été particulièrement touchée par la grêle tombée en juin puis en juillet. Certaines toitures endommagées sont encore en cours de réparation. L'entreprise Lana, implantée dans la ville, a eu du fil à retordre pour les remettre toutes en état.  

"La saison est exceptionnellement intense", affirme Romane, qui travaille chez Lana depuis deux ans. Cet été, elle note deux à trois fois plus de demandes que l'année dernière : "Ça nous a demandé une nouvelle organisation. Juste après les intempéries, six équipes en urgence ont été mobilisées chaque jour avec six intérimaires en plus".

Beaucoup de travail pour les maçons, zingueurs et couvreurs

Les ouvriers employés de Lana ont été débordés. Serkan, maçon, n'avait jamais vu de tels dégâts en dix ans de métier : "On a fait dix à quinze interventions par jour. On ne prenait même plus de pause déjeuner, ou alors cinq minutes".

A quelques mètres au dessus du sol, Jazzy se déplace prudemment sur le toit d'une maison. La journée a été plus longue que prévu : 120 tuiles à remplacer. Le couvreur soupire : "Ce qui est dur, c'est qu'on ne sait pas ce qu'on va faire quand on intervient. On prend du retard, les clients râlent. On doit aussi les rassurer car ils ont peur qu'il y ait des fuites". 

La journée a été plus longue que prévu : 120 tuiles à poser sur ce toit à Roche-la-Molière. - Radio France
La journée a été plus longue que prévu : 120 tuiles à poser sur ce toit à Roche-la-Molière. © Radio France - Guillemette Franquet

L'entreprise Lana a un carnet de commandes plein jusqu'à début octobre. 

Choix de la station

France Bleu