Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

A Serres-Sainte-Marie après la tornade, un goûter pour se retrouver avant les fêtes

-
Par , France Bleu Béarn

Une soixantaine d'habitants de Serres-Sainte-Marie et de villages voisins se sont réunis à la salle de convivialité pour partager un goûter de Noël avant de reprendre les travaux de nettoyage, trois jours après le passage d'un phénomène climatique qui a soufflé une vingtaine de maisons.

Le maire Gérard Ducos a prononcé un discours de quelques minutes, soulignant la grande solidarité qui s'est formée autour des sinistrés.
Le maire Gérard Ducos a prononcé un discours de quelques minutes, soulignant la grande solidarité qui s'est formée autour des sinistrés. © Radio France - Manon Claverie

Serres-Sainte-Marie, France

Toutes les maisons sont sécurisées. Il reste à trier tous les déchets, évacuer des branches d'arbres cassées et sécuriser un dernier hangar. Dans un discours de quelques minutes, ce mardi après-midi, le maire de Serres-Sainte-Marie Gérard Ducos remercie tous ceux qui ont prêté main forte aux sinistrés dont les maisons ont été dévastées par un phénomène climatique encore inconnu, ce dimanche matin vers 8 h 30. 

Pompiers, gendarmes, électriciens, mais aussi voisins et même quelques inconnus touchés par la catastrophe... la solidarité s'est organisée autour de la vingtaine de familles touchées. Cinq doivent être relogées.

Pour l'instant ils sont bien entourés. Mais quand, dans quelques jours, ils vont se retrouver seuls dans une maison inconnue, ce sera peut-être plus dur.

Le maire le souligne, cela ne doit pas s'arrêter là. "Pour l'instant ils sont bien entourés. Mais quand, dans quelques jours, ils vont se retrouver seuls dans une maison inconnue, ce sera peut-être plus dur. Il faudra continuer à leur passer un coup de fil ou à venir les voir"

Une cellule d'aide psychologique sera mise en place dès ce jeudi matin à la mairie. Les enfants de l'école de Serres-Sainte-Marie pourraient également se voir proposer un soutien après ce choc. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu