Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Bol d'Or 2019 : abandon du riomois Erwan Nigon, sa moto prend feu

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Pris dans une chute sur une fuite d'huile, le pilote riomois Erwan Nigon a du abandonner ce dimanche matin. Son équipage était cinquième de la course.

La course avait été neutralisée en fin de soirée samedi à cause de la pluie
La course avait été neutralisée en fin de soirée samedi à cause de la pluie © Maxppp - Franck Muller

Castellet, France

c'est un nouveau coup de théâtre dans une course déjà très perturbée, fatal à la course du pilote riomois Erwan Nigon. Le Bol d'Or, première course d'endurance de la saison 2019/2020, avait déjà été interrompu en début de soirée samedi à cause d'une météo exécrable dans le Sud. La direction de course avait finalement autorisé la course à reprendre, sur une piste séchante mais piégeuse. Il fait alors 17 degrés sur la piste. 

Une fuite d'huile sur la piste 

Les concurrents, après une nuit à surveiller leurs engins et à sécher toutes leurs pièces, enchaînent donc les tours prudemment, avec un peu plus de 2'08 au tour. C'est alors la Honda n°5 qui est en tête devant la Yamaha n°77. 

C'est la Honda n°5 qui va alors causer l'abandon de notre riomois Erwan Nigon, qui vient de reprendre la course sur sa Yamaha n°1. Son moteur casse et il doit s'arrêter net en bord de piste. Sauf que selon les premières informations, il y avait une fuite d'huile. Deux autres prétendants à la victoire, dont le riomois Nigon chutent alors. Les deux motos prennent même feu. Il ne reste plus rien de la Kawasaki n°1. Fort heureusement, les pilotes sont indemnes. 

Nigon pourtant champion du monde 

C'est un énorme coup dur puisqu'Erwan Nigon pouvait prétendre à une victoire sur le circuit Paul Ricard du Castellet ce dimanche, même si au moment des faits, sa moto était en 17e position. L'arrivée du Bol d'Or est prévue vers 15 heures. Le dernier équipage auvergnat, celui des moulinois de Viltais, est pour l'instant 7e du classement.  

Choix de la station

France Bleu