Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Canicule : jusqu'à 39 degrés attendus cette semaine dans le Nord-Pas-de-Calais

-
Par , France Bleu Nord

Les températures vont progressivement grimper à partir de mardi jusqu'à atteindre 38 voire 39 degrés jeudi. L'Est de la région devrait particulièrement être touché avec un risque de pollution atmosphérique.

Le record de Juillet 2018 (36 degrés 9 à Lille) devrait être battu jeudi avec 39 degrés attendus
Le record de Juillet 2018 (36 degrés 9 à Lille) devrait être battu jeudi avec 39 degrés attendus © Maxppp - Maxppp

Lille, France

Cette fois, le Nord-Pas-de-Calais ne devrait pas être épargné. L'épisode caniculaire arrive ce mardi dans notre région avec des températures qui dépasseront les 30 degrés. Cela ne va faire que grimper au fil des heures jusque jeudi où nous devrions atteindre les 38 voire 39 degrés et battre ainsi le record du 27 juillet 2018 : 36 degré 9 à Lille.

L'intérieur des terres particulièrement touché 

A ces températures réelles, il faut rajouter encore quelques dixièmes de degrés pour les températures ressenties : les vents sont très faibles mardi et même si ça soufflera un peu plus mercredi et jeudi, il y a aura davantage d'humidité ce qui renforcera la sensation de chaleur.

Cet épisode caniculaire touchera l'ensemble de la région y compris le littoral mais il sera évidemment plus marqué dans l'Est: Métropole lilloise, Arrageois, et Valenciennois avec, parfois, un risque de pollution atmosphérique. Il faudra attendre vendredi pour respirer un peu mieux avec une perturbation qui arrivera par l'Ouest accompagnée probablement de quelques orages. On devrait alors redescendre en dessous de la barre des 30 degrés

Ecoutez l'interview de Séverine Gruson, prévisionniste à Météo France à Villeneuve-d'Ascq