Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Canicule : rupture de stock sur les ventilo ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La deuxième vague de canicule inquiète ceux qui ne sont pas équipés en ventilateurs ou climatiseurs... d'autant que dans la Drôme comme en Ardèche, cela devient une denrée difficile à trouver.

Les stocks de ventilateurs ont fondu comme neige au soleil dès la première vague de canicule.
Les stocks de ventilateurs ont fondu comme neige au soleil dès la première vague de canicule. © Radio France - Florence Gotschaux

La canicule fait son retour. Deuxième épisode en moins d'un mois, avec des températures autour de 35-37° ces prochains jours, voire jusqu'à 40 par endroit, d'après Météo France. 

On devrait transpirer une bonne partie de la semaine, mais la vague de chaleur devrait tout de même être moins longue que la précédente. Peu importe, les gens redoutent cette nouvelle vague de chaleur. Dans ce magasin de bricolage de l'agglomération valentinoise, Nolwen vient d'acquérir celui qui va être son meilleur ami, ces prochains jours : un ventilateur sur pied ! "Il va se balader dans la maison. Dans la chambre la nuit et dans le salon la journée".

Des fournisseurs dévalisés

Le problème, c'est que la première vague de canicule est passée par là, faisant fondre les stocks de ventilo et climatiseurs. 300 climatiseurs mobiles vendus en 10 jours seulement dans une grande surface de bricolage de l'agglomération de Valence. "C'est du jamais vu!" confie le responsable du rayon.

Sauf que désormais, il faut s'approvisionner via d'autres voies, car même les fournisseurs habituels sont en rupture de stock. Il y a donc moins de volume et sans doute pas de quoi faire face à la nouvelle demande des clients

Tout le monde ne s'angoisse pas pour autant, comme ce client qui venait pour tout autre chose dans le magasin: "j'ai déjà plusieurs ventilateurs chez moi, et je n'hésite pas à les allumer".

L'été est loin d'être fini (on s'en rend bien compte), mais les magasins réfléchissent déjà à l'approvisionnement de l'été prochain. Il faut commander plus, certes... mais pas trop quand même pour ne pas avoir trop d'invendus dans ce secteur des climatiseurs où les normes évoluent très vite rendant les appareils invendables.

Choix de la station

France Bleu