Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Chaleur : un record d'un siècle tombe à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

C'est du jamais vu depuis 1922 : pour la première fois, la station Météo-France de Nîmes-Courbessac dépasse le seuil de 25 degrés un mois de février.

+ de 25 degrés à Nîmes ce lundi
+ de 25 degrés à Nîmes ce lundi © Radio France - Tony Selliez

25,1 degrés lundi à Nîmes. Du jamais vu en presque un siècle ! Jamais depuis l'ouverture de la station de Météo France à Nîmes-Courbessac, en tout cas, et elle date de 1922. Il s'agit bien d'un record absolu donc. Le précédent remontait au 28 février l'an dernier, avec un thermomètre à 24,6 degrés.

"Depuis le début des relevés à cette époque de l'année, on n'a jamais enregistré une valeur aussi élevée pour un mois de février". Sébastien Baille, prévisionniste Météo France (à Aix en Provence)

"On vient de battre un record sur un mois d'hiver. La dernière observation où l'on dépassait les 25 degrés tôt dans la saison, c'était le 4 mars 1977. On a quasiment 10 jours d'avance sur le dépassement du seuil d'une journée de chaleur".

Dans l'ensemble du Gard, les 23 à 24 degrés ont été dépassés ce lundi. A Alès, un record est également tombé, puisque la station d'Alès a enregistré 24,3 degrés, ce qui n'avait jamais été observé non plus depuis les années 1920.

Selon ce prévisionniste de Météo France, il convient quand même d'être précis sur l'analyse de ces températures : "Ce n'est pas à partir de cet événement ponctuel qu'on peut faire un rapprochement avec le réchauffement climatique, explique-t-il. Le réchauffement climatique s'observe sur la durée. Le fait qu'il fasse de plus en plus chaud tôt dans la saison, c'est un signe de changement de climat. Le fait que de plus en plus fréquemment on dépasse la barre des 20 ou 25 degrés en pleins mois d'hiver, ça peut être aussi un signe de changement climatique. Mais ce n'est pas  juste sur un événement donné qu'on peut voir une évolution du climat"

"Par contre, cette tendance à avoir des températures de plus en plus extrêmes va dans les projections climatiques pour l'évolution du climat dans le siècle à venir. Il ne sera pas surprenant si dans 5 ans on bat à nouveau ce record" - Sébastien Baille

A partir de mardi, il faut en revanche s'attendre à une baisse de ces températures. On ressort les gilets ! Chute de 10 degrés environ ce mardi, mais ça restera juste au-dessus des normales de saison dans le Gard, avec des températures entre 14 et 16 degrés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu