Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Dans le Poitou, la canicule a assommé le tourisme de plein air

-
Par , , France Bleu Poitou

Les professionnels du tourisme de plein air font le bilan du mois de juillet, et il a été largement impacté par la canicule puis les fortes averses de la semaine dernière, aussi bien dans la Vienne que dans les Deux-Sèvres.

Le parc de "L'Île aux géants" a dû fermer deux jours la semaine dernière.
Le parc de "L'Île aux géants" a dû fermer deux jours la semaine dernière. © Radio France - Fanny Bouvard

Dissay, France

Si il y a pour l'instant peu de chiffres sur la fréquentation touristique de ce début d'été, les professionnels du tourisme en plein air constatent bien une baisse liée directement à la canicule de la semaine passée. 

Les toboggans gonflables de "L'Île aux Géants" fermés

A Dissay, au nord de Poitiers, le parc de loisirs de "L'Île aux Géants" propose environ 25 attractions, toutes installées en plein soleil. "Ça fait 7 ans qu'on est installé ici, alors les arbres n'ont pas encore eu le temps de pousser, souligne Charlie, la fille des patrons quand elle fait la visite. D'ailleurs la semaine dernière, on a fermé deux jours, pour la canicule puis les orages. Il n'y a pas d’intérêt à rester ouvert quand personne ne vient." 

Evidemment, ça se répercute directement sur la fréquentation globale du parc, ouvert de juin à fin août. "Mais ça reprend vite, alors on ne s'inquiète pas", sourit Charlie. D'ailleurs, sa famille installe de moins en moins de toboggans qui chauffent facilement au soleil et préfère maintenant les manèges et les jeux d'eau.

Charlie Ouvrard, la fille des propriétaires de "L'Île aux Géants", à Dissay. - Radio France
Charlie Ouvrard, la fille des propriétaires de "L'Île aux Géants", à Dissay. © Radio France - Fanny Bouvard

Même la fraîcheur du marais n'a pas attiré les visiteurs

On pourrait imaginer que la canicule a incité les touristes à se rendre au bord de l'eau, dans le Marais Poitevin. Mais, comme à Dissay, la canicule a incité les visiteurs à rester à l'abri de leurs logements. Manuel Mercier, le directeur des Embarcadères Cardinaud, en a fait le constat : le mois de juillet a été aussi mauvais que le printemps. "L'activité économique s'arrête dès lors qu'il y a un risque de canicule, parce qu'au lieu d'essayer de vivre en s'adaptant, on demande aux Français de ne plus rien faire pendant l'épisode de canicule"

Il rappelle pourtant que les circuits sur le marais sont à l'ombre des arbres, et que l'eau apporte de la fraîcheur. Il espère ainsi que, si un autre épisode caniculaire devait avoir lieu en août, les visiteurs viendront en nombre. 

Choix de la station

France Bleu