Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Météo de printemps en Franche-Comté : "Il faut toujours se méfier du mois de mars" prévient Météo France

Alors que la région Franche-Comté connait de très belles journées, et que les consommateurs se ruent dans les jardineries, le responsable de Météo France dans la région prévient : l'hiver n'est pas terminé.

Le mois de mars peut être marqué par des écarts de température importants
Le mois de mars peut être marqué par des écarts de température importants © Maxppp - Lionel Vadam

Pour les spécialistes de Météo France, le printemps météorologique a commencé, "car nous divisons l'année en quatre, c'est une habitude" explique Bruno Vermot-Desroches, le responsable de Météo France en Franche-Comté. Mais attention prévient-il : le vrai printemps n'est pas pour tout de suite : "Il faut toujours se méfier du mois de mars. Il peut être très variable"".

Des valeurs remarquables devenues presque habituelles

Concernant ce mois de février aux écarts de températures impressionnants, le spécialiste, lui, n'est pas vraiment impressionné : "C'est déjà arrivé par le passé, même si c'est vrai c'était un peu plus tard dans le mois et que ce sont des valeurs remarquables que l'on a constaté" "Mais il est presque aussi normal qu'il fasse + 20 degrés ou - 20 degrés en février".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La région n'est pas à l'abri d'une sécheresse

Prudence également concernant les nappes phréatiques : "Nous sommes dans une région où les réserves sont faibles et il suffit de 3 ou 4 semaines de soleil pour les mettre à mal. Et puis dans les prochaines semaines,  c'est la végétation qui va absorber l'humidité. Si les nappes devaient se reconstituer j'espère que c'est déjà fait

Choix de la station

À venir dansDanssecondess