Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - La tempête Justine a fait reculer le trait de côte en Charente-Maritime

-
Par , France Bleu La Rochelle

Les vents violents et la forte houle du week-end dernier ont modifié le littoral charentais-maritime. Les plages ont souffert, à Saint Palais sur Mer ou sur les îles-de-Ré ou d'Oléron, on peut constater que le trait de côte recule.

Près du phare de la Coubre, à la Tremblade sur la presqu'île d'Arvert
Près du phare de la Coubre, à la Tremblade sur la presqu'île d'Arvert - Géraldine Gégé

La tempête Justine a malmené le littoral de Charente-Maritime le week-end dernier. La forte houle, et les vents violents ont fait reculer la plage, à certains endroits : sur la grande côte au sud du département, sur les iles de Ré et d'Oléron. Les auditeurs de France Bleu La Rochelle émus, ont fait des photos. 

La grande côte à Saint Palais sur mer
La grande côte à Saint Palais sur mer - Pierre Talleux

On a eu des trains de vagues longs et puissants, assez dynamiques avec des vagues à la côte d'un mètre cinquante de haut, qui renforcent l'érosion - Eric Béronneau, Météo France La Rochelle 

La tempête Justine n'a pas été exceptionnelle, mais le vent a été soutenu prendant 48 heures, avec des pointes à 94 km/h au phare des Baleines sur l'Ile de Ré et de 90 KM/H au phare de Chassiron sur l'Île-d'Oléron. Compte tenu du vent, et de la pression athmosphérique le niveau de la mer s'est élevé de 40 centimètres en moyenne ce week-end  sur tout le littoral charentais-maritime selon Eric Béronneau de Météo France La Rochelle. 

Au moulin brulé, à la Couarde sur Mer, le recul du trait de côte est significatif, on est revenu à une situation constatée il y a 20 ans, il y avait eu un réensablement après des enrochements, et là on est revenu à la situation de 1999 - Patrick Rayton maire de la Couarde sur Mer

Sur l'Île-de-Ré, les élus ont constaté que le cordon dunaire avait été attaqué aux Portes-en-Ré (plage de la patache), à Saint-Clément-des-Baleines (plage de la Conche) et entre Ars-en-ré et Saint-Clément. Un observatoire a été créé en 2013 par la Communauté de Communes, il fait des relevés pour observer l'évolution des sédiments. Mais le recul n'est pas suffisant encore pour comprendre ce qui fait, au niveau des marées, de la houle et du vent que le sable disparait à certains endroits, ou s'accumule de manière très importante comme à Rivedoux. L'objectif est d'ici 5 ans, de mettre en place des solutions, explique Patrick Rayton, le maire de la Couarde sur Mer.

Photo non localisée
Photo non localisée - Bertrand Rose
Choix de la station

À venir dansDanssecondess