Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Un couple sarthois a tout perdu après l'inondation de sa maison à Bouloire

-
Par , France Bleu Maine

Des orages ont ravagé la commune de Bouloire, à l'est du Mans, mardi soir. Au lendemain, les habitants sinistrés ont constaté les dégâts. Deux familles ont dû être relogées. La maison de l'une d'elles est toujours envahie par la boue.

Régis Pasquier, un adjoint à la maire de Bouloire, montre que l'eau est montée jusqu'à deux mètres sur cet atelier, ce mercredi, au lendemain des pluies torrentielles.
Régis Pasquier, un adjoint à la maire de Bouloire, montre que l'eau est montée jusqu'à deux mètres sur cet atelier, ce mercredi, au lendemain des pluies torrentielles. © Radio France - Clémentine Sabrié

Il y a eu jusqu'à deux mètres d'eau dans l'atelier et le garage de Serge et Nathalie, à Bouloire, pendant les orages de mardi soir. Les pompiers sont intervenus dans 18 habitations de cette commune sarthoise située à l'est du Mans. Le sud du département a également été touché.

Les voitures étaient sous l'eau

Serge et Nathalie habitent en contrebas de la route de Saint-Calais, dans une cuvette en bas d'un champ en pente. En 21 ans de location, le couple "n'avait jamais vu ça". L'eau a d'abord envahi le bas de la propriété où se situent l'atelier et le garage. "Ça a commencé à se remplir, les voitures étaient sous l'eau", se rappelle Nathalie au lendemain du sinistre. "On voyait que ça montait de plus en plus. Les pompiers nous ont dit que ce n'était plus sécurisé donc qu'il fallait partir", poursuit la Sarthoise qui a eu du mal à quitter son domicile.

La cour de Serge et Nathalie est recouverte de boue, ce mercredi.
La cour de Serge et Nathalie est recouverte de boue, ce mercredi. © Radio France - Clémentine Sabrié

Les voitures et les meubles hors d'usage

"Ma femme était en panique dans les escaliers, elle n'arrivait pas à bouger, moi j'en ai chialé", raconte Serge. Ce mercredi matin, Nathalie n'a pas réussi à franchir le portail de son domicile. Son compagnon est allé constater les dégâts accompagné de deux adjoints à la maire de Bouloire. La cour est pleine de boue et jonchée de bûches. Les trois voitures sont recouvertes de boue, mais l'eau a terminé de s'écouler. "Elles étaient pleines d'eau pendant l'orage", explique Serge.

Au plus fort de l'orage, la voiture a été submergée. Son intérieur a été inondé, mardi soir.
Au plus fort de l'orage, la voiture a été submergée. Son intérieur a été inondé, mardi soir. © Radio France - Clémentine Sabrié

A l'intérieur de la maison, l'eau est montée jusqu'à un mètre cinquante. Elle a laissé place à une couche de boue. Les meubles sont renversés dans tous les sens. Le placard qui abritait les papiers a été entièrement trempé. "Je pense qu'il n'y a rien à sauver, qu'on ne récupérera rien, même les photos sont perdues. Tous les papiers sont perdus. Tout est perdu", se désole Nathalie. Après le nettoyage, le couple a décidé de quitter la maison définitivement. "Je n'habite plus ici, ma femme n'est pas bien non plus, donc c'est terminé", souligne Serge.

La mairie propose une solution de relogement

Pour l'instant, le couple est relogé chez des amis qui habitent également à Bouloire. La maire de la commune, Anne-Marie Deloubes, les a reçus en mairie, mercredi matin. Elle leur a proposé un relogement à Bouloire pour deux mois. Ce n'est pas satisfaisant pour Nathalie : "On ne va pas déménager pour déménager à nouveau dans deux mois."

Dans l'atelier, meubles, électroménager et matériel de bricolage ont été remués par l'inondation de ce mardi soir.
Dans l'atelier, meubles, électroménager et matériel de bricolage ont été remués par l'inondation de ce mardi soir. © Radio France - Clémentine Sabrié

Le premier adjoint à la maire de Bouloire, Jean-Pierre Harasse, a bien conscience du désarroi des sinistrés. "Les gens sont complètement démoralisés, donc on va les accompagner de notre mieux", explique l'élu. Il appelle les personnes touchées à se rapprocher de la mairie pour monter un dossier de demande de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. Il doit être validé par la préfecture, puis l'arrêt est publié au Journal officiel. Il permet aux victimes de se faire indemniser.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess