Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Troisième nuit consécutive de gel dans une partie du Loiret

-
Par , France Bleu Orléans

Pour la troisième nuit consécutive, il a gelé dans une partie du Loiret, en Sologne et dans le Giennois. Cela risque d'avoir des conséquences négatives pour les cultures. Un redoux est annoncé pour la fin de semaine.

Gel dans les vignes (illustration)
Gel dans les vignes (illustration) © Maxppp - Mourad ALLILI

La soupe à la grimace continue pour certains agriculteurs et viticulteurs du Loiret : pour la troisième nuit consécutive (il avait fait -5,7 ° mardi, un record), il a gelé dans une partie du département, phénomène rare pour un mois d'avril. 

-2,6° à Gien le 8 avril

Il a fait -2,6 degrés à Gien ce jeudi matin, indique Météo France, et -2,4 degrés à Villemurlin, en Sologne. En revanche, le reste du Loiret n'a pas connu de gel, cette fois, en raison d'une couverture nuageuse qui a bloqué la chute des températures (3,5 degrés à Orléans, 3,4 degrés à Pithiviers, 2,8 degrés à Ferrières-en-Gâtinais).

Et le redoux arrive, selon Météo France : le thermomètre ne devrait pas descendre sous les 0 degrés dans la nuit de jeudi à vendredi. Mais dans certaines exploitations agricoles, le mal est fait après ses nuits de gel et de froid, phénomène rare pour un début avril.

Dur pour les viticulteurs du Giennois

Dans les Côteaux du Giennois, Dominique Billereau, viticulteur qui possède huit hectares de vignes à Ousson-sur-Loire, estimait déjà, mercredi, avoir "entre 20 et 30% de gelées sur les jeunes plantations". 

Ces vignes "sont tubées, dans des sacs en plastique pour les protéger, ça fait un micro-climat et dans ce micro-climat, elles gèlent plus facilement, hélas", poursuit le viticulteur, qui n'est pas équipé en grosses bougies comme c'est le cas dans d'autres vignobles en France. Il a bien "essayé de faire brûler des ballots de paille, mais la surface est beaucoup trop grande", et ça n'a donc pas fonctionné. 

Gros dégâts en vue pour les producteurs de cerises et betteraves

Les producteurs de cerises ont eux aussi probablement perdu une partie de leur production à cause du froid record du début de semaine dans le Loiret, tout comme les betteraviers, certains ayant perdu 90% de leurs semis.

La procédure de calamités agricoles déclenchée ?

Le président de la Chambre d'agriculture du Loiret évoque ce jeudi, sur France Bleu Orléans, "une catastrophe" pour les agriculteurs du département : Jean-Marie Fortin demande le déclenchement de la procédure de calamités agricoles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess