Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Exploiter pleinement le potentiel des drones", le nouvel objectif des pompiers gardois

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Depuis quasiment un an, les pompiers gardois utilisent régulièrement des drones lors de certaines opérations. Cette semaine, le SDIS 30 a officialisé un partenariat avec l'entreprise Midgard, qui a développé une application pour exploiter au mieux les données de ces appareils volants.

Les deux drones du SDIS 30 sont régulièrement utilisés au cours de différentes opérations
Les deux drones du SDIS 30 sont régulièrement utilisés au cours de différentes opérations © Radio France - Arnaud Roszak

Il y a quasiment un an, les pompiers du Gard ont fait l'acquisition de deux drones, utilisés lors de différentes opérations. Des objets volants de plus en plus sollicités, en soutien des équipes d'interventions au sol. "La toute première fois que nous avons utilisé un drone, c'était lors de l'incendie de Générac en août dernier", raconte Fabrice Voland, responsable de la cellule drone du SDIS 30. Ces drones peuvent également être utilisés lors de la recherche de personnes disparues. Pour Fabrice Voland, ces appareils "arrivent de plus en plus en complément des outils d'intervention traditionnels. Cela permet d'apporter des informations différentes : de la vue 3D, de l'image aérienne, pour aiguiller les équipes au sol". 

Exploiter de nouvelles données, comme les relevés de température

Et les pompiers du département ne comptent pas s'arrêter là. Jusqu'ici, ils ne profitaient pas de toutes les capacités des drones, par exemple les relevés de températures. Cette semaine, le SDIS 30 a officialisé un partenariat avec l'entreprise MidGard. Cette start-up a développé une application pour "associer les différentes données des drones, à la fois les données optiques mais aussi thermiques, et de les analyser pour en ressortir un maximum d'informations", comme l'explique Anne-Sophie Cadre, la présidente de MidGard. 

Un partenariat qui tombe à pic

Exemple type d'une opération qui aurait pu être mieux négociée : l'incendie de Garons en juin 2019, où 557 hectares sont partis en fumée. "Au tout début de l'opération, on pensait qu'il y avait trois feux simultanés, se souvient le commandant Jérôme Tallaron. Si l'on avait eu cette application à ce moment-là, elle nous aurait retransmis en direct les images et nous aurions compris plus rapidement qu'il n'y avait qu'un seul feu." Et ainsi mieux répartir les véhicules de pompiers pour combattre les flammes. Ce partenariat tombe à pic, alors que les fortes chaleurs se ressentent de plus en plus dans le département. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu