Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fortes pluies dans le Tarn et l'Aveyron : s'agit-il de phénomènes méditerranéens ?

-
Par , France Bleu Occitanie

Les villes d'Albi et de Rodez ont été touchées ce week-end par de fortes pluies. Mais ces phénomènes n'ont pas grand-chose à voir avec le déluge qui s'est abattu pendant des heures sur le Gard.

L'orage s'est abattu sur Albi vers 18h30 ce samedi.
L'orage s'est abattu sur Albi vers 18h30 ce samedi. © Radio France - SM

Samedi soir, alors que de très fortes pluies s’abattaient sur le Gard, un orage très violent a traversé Albi et Rodez. Dans les deux villes, des stades, des centaines de caves, des parkings ont été inondés.  

Les deux phénomènes sont-ils liés ? Les départements de Midi-Pyrénées peuvent-ils eux aussi être touchés par des phénomènes cévenols ou méditerranéens ? C’est le cas de plusieurs d’entre eux et notamment le Tarn et l’Aveyron. Comme l’Aude ou encore les Pyrénées-Orientales qui sont régulièrement impactés. 

Thomas Noirot travaille à Météo-France Albi
Thomas Noirot travaille à Météo-France Albi © Radio France - SM

Météo France tient à une terminologie précise. Il faut parler pour nos départements de phénomènes méditerranéens plus que cévenols qui, par essence, ne peuvent avoir lieu qu’autour des Cévennes.  Et selon les prévisionnistes, des secteurs peuvent être très sensibles à ces fortes précipitations. Thomas Noirot travaille à Météo-France Albi : "En étant  poussé par le vent d'Autan, elles peuvent se diriger vers le sud du Tarn, l'Aveyron. Le Larzac, les Monts de Lacaune sont des secteurs très exposés." 

Les explications de Thomas Noirot de Météo-France Albi.

Le souvenir de 1999

Des phénomènes qui ont déjà fait de gros dégâts dans le Tarn. En 1930, le département est touché par d'immenses inondations. En novembre 1999, trente-cinq personnes sont mortes dans l'Aude, le Tarn, les Pyrénées-Orientales et l'Hérault. "Il y avait 350 mm sur Labastide-Rouairoux", insiste Thomas Noirot. Et sans faire de victime, le Tarn a aussi été touché par les fortes pluies qui ont fait 15 morts dans l’Aude, à Trèbes en 2018. 

Ces épisodes méditerranéens sont un cocktail explosif né de la chaleur emmagasinée par la mer qui rencontre l’air qui se refroidit à l’automne. Avec le réchauffement climatique, il pourrait y en avoir de plus en plus. Mais attention, le gros orage à Albi samedi soir n'a rien à voir avec un épisode cévenol. 

Il a plu dans le Tarn entre 30 et 50 mm samedi soir en une demi-heure. Dans le Gard, on a constaté entre 250 et 350 mm en 10 heures. 

Et parce que ces phénomènes se multiplient, début septembre, les pompiers gendarmes et services de l’Aveyron ont fait un exercice pour tenter donner à la population les bons réflexes. Car ces phénomènes méditerranéens touchent plus régulièrement le département explique Pierre Bressoles le directeur de cabinet de la préfète de l’Aveyron. 

Pierre Bressoles le directeur de cabinet de la préfète de l’Aveyron.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess