Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Haute-Garonne : les routes passent en mode hiver

-
Par , France Bleu Occitanie

Le retour des basses températures et de la neige en montagne pousse le département de la Haute-Garonne a activer son plan de "viabilité hivernale" sur les routes en montagne. L’objectif est d'être réactif le plus rapidement possible en cas d'intempéries ou d'épisodes de verglas.

Claude Pozzerle (à gauche), chef du pôle routier de Luchon et Bernard Soulé, chef d'équipe.
Claude Pozzerle (à gauche), chef du pôle routier de Luchon et Bernard Soulé, chef d'équipe. © Radio France - Théo Caubel

Bagnères-de-Luchon, France

Le réseau routier de Haute-Garonne s'apprête à passer en mode hiver. Les secteurs montagneux sont en train d'activer le plan "Viabilité hivernale". Il doit permettre d'assurer une meilleure réactivité en cas d'épisode de neige ou verglas.

Anticiper les chutes de neige

Au pôle routier de Bagnère-de-Luchon, comme chaque année, on commence à le mettre en place. "Notre travail désormais va surtout être basé sur l'anticipation. À partir des bulletins météo, on va activer des équipes et des moyens pour les salages et le déneigement", explique Claude Pozzerle, chef du centre de Luchon. L'été, il gère une équipe d'une trentaine de personnes. D'ici la fin de la semaine prochaine, ils seront une soixantaine dans ce centre qui s'occupe de 250 km de routes dont les accès à plusieurs stations de ski. 24 agents seront en permanence d'astreinte. 

Chaque année, entre 1.500 et 2.000 tonnes de sel sont déversées sur les routes gérées par le pôle de Luchon - Radio France
Chaque année, entre 1.500 et 2.000 tonnes de sel sont déversées sur les routes gérées par le pôle de Luchon © Radio France - Théo Caubel

Des hivers rudes 

Mais la neige n'a pas attendu la mise en place effective de ce plan pour tomber. Dès la semaine dernière les premiers flocons sont arrivés sur le secteur. "Vendredi dernier, des équipes sont parties dès 4h du matin pour commencer à déneiger. C'était l'occasion de roder un peu les véhicules, découvrir les pannes. Cela nous a permis de rectifier tout ça", ajoute Claude Pozzerle. Car il le sait l'hiver sera dur.

Le plan doit durer sur son secteur au moins jusqu'à la mi-mars. Ici, entre 1.500 et 2.000 tonnes de sel sont déversées chaque année sur les routes. Et pour faire face aux éléments des agents d'astreinte dorment en montagne. L'objectif est d'être le plus efficace possible pour assurer l'accessibilité du réseau routier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu