Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Indre-et-Loire : après la canicule, gare aux orages !

-
Par , France Bleu Touraine

Après la journée de tous les records jeudi 25 juillet : plus de 42 degrès relevé sous abri en Touraine, 43ième jour sans pluie ! la Touraine attend l'arrivée d'une épisode orageux. Mais ces pluies vont arriver sur des sols extrêmement durs et la foudre pourrait tomber sur des paysages très secs !

photo illustration
photo illustration © Maxppp - ©Marlene Awaad

Indre-et-Loire, France

Des orages sont attendus sur la Touraine ce vendredi 26 juillet. Certains comme les agriculteurs, qui n'ont pas vu une goutte d'eau sur leurs cultures depuis 43 jours (le précédent record était de 41 jours en 1976) attendent ces pluies salvatrices

Ces pluies sont bonnes à prendre mais pas forcément suffisant pour les cultures

mais avec un sol dur comme du béton à cause de la sécheresse, est-ce que ces pluies orageuses seront suffisantes pour abreuver les cultures estivale comme le maïs, le tournesol, le soja et le sorgho, c'est la question que se pose Jean-Claude Robin, agriculteur à Chanceaux-sur-Choisille et vice-président de la chambre d'agriculture :"Tous les millimètres d'eau sont les bienvenus, mais les sols sont tellement secs et serrés que des pluviométries très importantes peuvent conduire à des ruissellements d'eau, ce qui fait que toute l'eau n'a pas la capacité à pénétrer dans le sol , c'est toute la difficulté d'un orage. Pour humecter les sols, on préfère de l'eau qui tombe doucement. Maintenant, en tout état de cause, ces orages sont les bienvenus, ça pourra sauver un certain nombre de situations. Ils permettront de remettre en place des cultures si il pleut en quantité suffisante.  Si on a que 10 ou 15 millimètres , compte tenu de l'état des sols, ces millimètres risquent de s'évaporer . Il faudrait qu'il y est de l'eau derrière pour permettre aux plantes de poursuivre leur processus de germination". 

Alerte aux coups de foudre et leurs conséquences chez les pompiers 

Ceux qui préparent également l'arrivée des orages après ces quatre jours de canicule, ce sont les pompiers d'Indre et Loire. Pour eux, la problématique est différente, ils appréhendent deux types de risques : la chute de la foudre qui peut mettre le feu aux herbes sèches et la violence des pluies qui peuvent provoquer des inondations. Le commandant François Sardaine, des pompiers d'Indre et Loire : "On a potentiellement des feux qui pourraient naître en lien avec l'activité orageuse et puis le vent qui va se renforcer entre 40 à 50 kms/h avec des rafales jusqu'à 70 kms/h. Et donc le moindre éclair sur une végétation sèche pourrait augmenter le risque de départ de feu dans les cultures ou même dans la forêt. En ce qui concerne  le risque d'inondations, on va avoir des cumuls de pluies importants sur des sols qui ne pourront pas absorber et donc on peut avoir des risques de glissements d'eau et d'inondation". 

Choix de la station

France Bleu