Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Inondations dans les Landes : à Peyrehorade, la décrue est amorcée

-
Par , France Bleu Gascogne

La décrue est amorcée depuis ce samedi matin à Peyrehorade. À 20 heures, l'eau était descendue à 4,75 mètres, selon Vigicrues. Le pic de crue a été atteint la veille, à 5,40 mètres. C'est presque autant que la crue historique de juin 2018 (5,62 mètres).

La décrue est amorcée à Peyrehorade, ce samedi.
La décrue est amorcée à Peyrehorade, ce samedi. © Radio France - Justine Hagard

Peyrehorade, France

C'est un soulagement pour les quelques 600 personnes qui ont été évacuées par précaution à Peyrehorade et aux alentours. Ce samedi, la décrue a été amorcée. À 20 heures, l'eau était descendue à 4,75 mètres, selon Vigicrues. Le pic de crue a été atteint la veille, à 5,40 mètres. C'est presque autant que la crue historique de juin 2018 (5,62 mètres). Les Gaves réunis, ces cours d'eau responsables des inondations, sont toujours en vigilance orange.

Le maire de Peyrehorade, Didier Sakellarides, a réuni dès vendredi une cellule de crise. C'est la troisième fois que la commune subit des inondations depuis 2014. La dernière remonte à juin 2018. "Cela devient très difficile, admet le maire. Nous, on arrive à le vivre, mais toutes ces personnes sinistrées, elles ne savent même pas comment elles vont retrouver leur maison. C'est ça le plus dramatique. En l'espace de deux ans, elles auront été inondées deux fois..."

Peyrehorade, samedi 14 décembre 2019. - Radio France
Peyrehorade, samedi 14 décembre 2019. © Radio France - Justine Hagard

Depuis vendredi, la mairie met à disposition des personnes évacuées une salle, la salle Sainte Catherine. Vendredi soir, neuf personnes s'y étaient réfugiées pour passer la nuit. Ce samedi midi, plusieurs personnes y étaient toujours. La Croix Rouge leur a servi des repas chauds. Ce samedi soir, sept personnes ont prévu d'y passer à nouveau le nuit.

Peyrehorade, samedi 14 décembre 2019. - Radio France
Peyrehorade, samedi 14 décembre 2019. © Radio France - Justine Hagard

Parmi les personnes évacuées, Carlos, 49 ans, a emménagé à Peyrehorade il y a seulement six mois. C'est la première fois qu'il est confronté à une inondation. Il a quitté sa maison, située route de Hastingues, dès vendredi après-midi. Avec lui, il a emporté son chien et son chat, mais il a oublié son téléphone portable dans la précipitation. Ils ont passé tous les trois la nuit dans la salle Sainte Catherine. 

Carlos, son chien et ses bottes de pluie. - Radio France
Carlos, son chien et ses bottes de pluie. © Radio France - Justine Hagard

Même si cette situation est pour lui inédite, il ne s'est pas laissé déborder : "Je savais que j'avais acheté une maison en terrain inondable, donc j'étais préparé psychologiquement. J'avais préparé ma maison, monté tout ce qui est au rez-de-chaussée à l'étage. La veille et le jour-même, la commune m'a avisé du risque d'inondation. Avant que l'eau n'atteigne ma maison, j'ai évacué par mes propres moyens à pied, jusqu'à un endroit où ce n'était plus possible de passer. Là, les pompiers m'ont pris en charge jusqu'à la salle." 

Malgré tout, hors de question pour Carlos de broyer du noir. Il préfère voir le côté positif : les inondations lui ont permis de rencontrer ses voisins. "Je n'avais jamais eu l'occasion de faire un repas de voisins, raconte-t-il avec le sourire. Par le gré des choses, on s'est retrouvés dans cette salle, entre personnes du même quartier, de la même rue. Ça m'a permis de les connaître. On s'est rendu compte aussi que pour la décrue, on allait certainement avoir besoin les uns des autres. En plus, mes voisins ont une expérience que je n'ai pas, donc ça sera utile et agréable de ne pas se sentir tout seul dans cette épreuve." 

Ce samedi soir, Carlos passera la nuit chez une des ses amies. Sans son téléphone, il a eu du mal à prévenir ses proches... Mais la mairie a finalement mis à disposition des personnes évacuées un ordinateur portable. 

Au fond, on distingue la maison de Carlos, blanche avec les volets bleus. Il y a environ 60 cm d'eau au rez-de-chaussée. - Radio France
Au fond, on distingue la maison de Carlos, blanche avec les volets bleus. Il y a environ 60 cm d'eau au rez-de-chaussée. © Radio France - Justine Hagard

À Peyrehorade, le retour à la normale est prévu pour ce dimanche.

Peyrehorade, samedi 14 décembre 2019. - Radio France
Peyrehorade, samedi 14 décembre 2019. © Radio France - Justine Hagard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu