Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Inondations en Charente et Charente-Maritime, toujours en vigilance orange crues

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu La Rochelle

Les deux départements de la Charente et la Charente-Maritime, sont toujours maintenus en vigilance orange crues ce dimanche par Vigicrues. La situation s'est stabilisée du côté de Cognac, mais à Saintes, le pic est attendu lundi.

La rue de Taillebourg à Saintes a pris des allures de rivière, le 4 février 2021. Ce jour-là, on pouvait encore circuler sur des planches, mais l'eau devait encore monter.
La rue de Taillebourg à Saintes a pris des allures de rivière, le 4 février 2021. Ce jour-là, on pouvait encore circuler sur des planches, mais l'eau devait encore monter. © Radio France - Julien Fleury

Vigicrues maintient les deux départements de la Charente et la Charente-Maritime en vigilance orange crues ce dimanche. La situation s'est stabilisée du côté de Cognac et une décrue s'est amorcée à Angoulême et à Mansle. À Saintes en revanche, le pic est attendu lundi.

Stabilisation et décrue amorcée en Charente

Le phénomène de crues s'est poursuivi dans le département de la Charente et le service de prévisions des crues a maintenu les tronçons Charente amont (entre Mansle et Angoulême) et Charente moyenne (entre Angoulême et Cognac) en vigilance orange. En amont du fleuve Charente, la situation se décante, une vingtaine de cm de moins à Angoulême et Mansle.

À Jarnac, la situation se stabilise avec un plateau entre 12,40 et 12,50 m depuis le début de matinée. Du côté de Cognac, la situation est stabilisée depuis le milieu de la nuit et devrait rester à hauteur dans les prochaines heures... environ 7,60m aux derniers relevés.

Le centre opérationnel départemental a de nouveau été activé toute la journée pour coordonner la réponse des services, en lien permanent avec les collectivités locales, notamment les maires des communes qui ont activé leur plan communal de sauvegarde.

À Montignac et Cognac, deux éboulements ont été signalés dans la matinée. Les sapeurs-pompiers et les élus ont procédé à des vérifications des deux sites, avec l’appui du bureau de recherches géologiques et minières. Cet événement a conduit au relogement d’une famille à Montignac.

Par ailleurs, la préfecture interdit la navigation, la baignade et les activités nautiques sur les cours d’eau de la Charente, jusqu’au 15 février.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Situation toujours préoccupante à Saintes

En Charente-Maritime, plusieurs cours d’eau sont toujours sous surveillance par le service de prévision des crues. Deux cours d’eau sont encore en alerte orange, la Charente aval et la Boutonne amont.

528 interventions des pompiers ont été réalisées depuis le début des crues dans le département de Charente-Maritime, indique la préfecture dans un communiqué publié ce dimanche soir, dont 155 rien que pour cette journée. Par ailleurs, 315 personnes ont été évacuées dans le département depuis le début du phénomène météo, dont 246 rien que dans la commune de Saintes. Sur le plan matériel, dans tout le département, 140 coupures d'électricité ont été enregistrées et deux coupures de gaz.

La Ville de Saintes, particulièrement touchée, organise le transfert du Centre d’accueil de l’Abbaye aux Dames vers le Grand Coudret, 100 rue du Docteur Jean. Il est demandé aux habitants de respecter les consignes de sécurité, pour de ne pas se mettre en danger et pour faciliter la circulation des secours.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Suite à la crue de la Charente aval, le centre-ville et la zone nord de Saintes connaissent actuellement des inondations. Le lit de la Charente se situe actuellement à un niveau entre 6,10 m et 6,15 m à Saintes au Pont Pallissy.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Et le pic de la crue est attendu lundi à Saintes. Le niveau du fleuve pourrait atteindre 6,20 m d'ici lundi, prévoit Vigicrues. "A l'heure actuelle, la Charente continue de monter, avec une progression assez lente", constate sur franceinfo ce dimanche à 17h Pauline David, directrice de cabinet du maire. 

Vingt-deux communes sont concernées directement par les crues, dont 14 dans le secteur de Saintes.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Plus de 300 sapeurs-pompiers, gendarmes et policiers restent déployés sur le terrain. L’ensemble des services bénéficient de renforts départementaux, voire extra-départementaux : de Vendée, Dordogne, Creuse, Haute-Vienne et Corrèze.

  • Des moyens sont mobilisés pour appuyer en particulier la ville de Saintes :
  • mise à disposition de lits picots et d’un gymnase par la base-école de l’armée de l’air de Saintes ; 
  • mise à disposition de bus par le Conseil départemental ;
  • renforts d’effectifs de pompiers et de policiers.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les évacuations se poursuivent, avec "530 Saintais relogés", indique Pauline David. Elle salue également "la grande solidarité" de la part des habitants, des chefs d'entreprises, mais aussi des maires des communes avoisinantes.

Le préfet renouvelle son appel à la plus grande vigilance à destination de la population résidant aux abords des cours d’eau en crue.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess