Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange

EN IMAGES - De fortes intempéries en Bretagne ce samedi soir

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Des vents violents, orages et fortes pluies ont frappé la Bretagne ce samedi 9 mai dans la soirée. Des précipitations impressionnantes ont été constatées autour de Fougères en Ille-et-Vilaine ainsi que dans les Côtes-d'Armor, et une tornade s'est formée en fin d'après-midi dans le Morbihan.

Le jardin inondé de ThierryJehan, habitant de la Chapelle-Janson
Le jardin inondé de ThierryJehan, habitant de la Chapelle-Janson - Thierry Jehan

En raison des orages et des pluies violentes, les pompiers ont multiplié les interventions ce samedi 9 mai au soir. Un violent orange s'est déclenché vers 19 heures, se déplaçant d'Ouest en Est. Le centre Bretagne a été le plus touché, à la limite entre les Côtes-d'Armor et le Morbihan. Mais l'orage a aussi frappé fort près de Fougères, en Ille-et-Vilaine. 

Le site Info climat montrait des chutes d'eau plus fortes en centre-Bretagne.
Le site Info climat montrait des chutes d'eau plus fortes en centre-Bretagne. - Info Climat

Ille-et-Vilaine

Dans les secteurs de La Chapelle-Janson, Romagné, Luitré ou encore Dompierre, autour de Fougères, quelques habitations ont été inondées, tout comme leur sous-sols. 

On a tout perdu. Encore... 

Parmi les maisons les plus touchées, celle de François Falletti, habitant de La Chapelle-Janson. "J'ai une cour, et si j'avais voulu sortir par là, j'avais de l'eau jusqu'au thorax. Et à mi-mollet dans la maison. La maison c'est une île, il y avait du courant très fort. On ne pouvait pas sortir, on a attendu que l'eau foute le camp". 

LE témoignage de François Falletti

Pour lui qui avait déjà subi des dégâts il y a deux ans, en juin 2018, l'histoire se répète. "On a tout perdu encore, raconte-t-il. Il y a deux ans, il s'était passé exactement la même chose. Un orage ultra-violent, et une vague de boue. La maison est en contrebas, il y a un ruisseau qui borde la maison... _On avait fait refaire la maison il y a deux ans. On terminait péniblement les finitions, les peintures. Et on repart à zéro_". Accablé, comme il le dit, il en appelle au pouvoirs publics à "faire quelque chose. Des bacs de rétention... Si ça refait pareil dans deux ans, mon calme olympien va disparaître". 

"En l'espace de cinq minutes, le garage a été inondé. 40 m², avec de l'eau jusqu'au genoux, témoigne Cathy, autre habitante de La Chapelle-Janson. Elle était chez elle avec son mari, ses quatre fils, sa belle-fille... Et sa petite-fille, née la semaine dernière. "Dans le garage, tout est mort. Mon mari était en train de retaper une voiture, c'est mort. Tous les établis, tous les trucs qui a dans le garage sont sous l'eau." 

Dans la soirée, des agriculteurs tentaient tant bien que mal de déblayer les routes inondées à La Chapelle-Janson.

A l'ouest de Rennes, les communes de Cintré et de la Chapelle-Thouarault ont enregistré près de 50mm de pluie dans la nuit. Le mur d'une dépendance s'est même effondré à La Chapelle-Thouarault, provoquant le relogement de quinze habitants d'un bâtiment adjacent. L'habitante de cette demeure, une femme d'une soixantaine d'années, n'est pas blessée. Elle a été relogée chez un proche. Un diagnostique doit être établit ce lundi 11 mai afin de déterminer les causes de cet effondrement ainsi que la solidité du bâtiment adjacent.

Le maire Jean-François Bohuon n'avait jamais vu ça : "Je n'ai jamais connu des intempéries de ce niveau. Cela a été très très violent et sur une durée longue. On a réussi à reloger tout le monde mais c'était une nuit un peu folle."

Une demeure s'est en partie écroulée suite au passage des intempéries cette nuit à La Chapelle-Thouarault en Ille-et-Vilaine.
Une demeure s'est en partie écroulée suite au passage des intempéries cette nuit à La Chapelle-Thouarault en Ille-et-Vilaine. - Jean-François Bohuon

Ce dimanche matin les pompiers conseillaient de ne pas emprunter les axes de circulation au niveau de Cintré et de La Chapelle-Thouarault.

Côtes-d'Armor

Les pompiers étaient complètement débordés ce samedi soir, avec plus de cent interventions dues aux inondations, principalement dans le secteur de Rostrenen. Ce sont surtout les caves et garages qui ont été touchés par les dégâts des eaux, comme le sous-sol de l'école de musique de la commune.

Morbihan

Les pompiers ont dû intervenir sur les communes de Cléguerec et Sainte-Brigitte, au nord-ouest de Pontivy, mais peu de dégâts ont été constatés. Plus impressionnant, une mini-tornade s'est formée hier vers 19h dans plusieurs villages de Langonnet, notamment à Penhiel et Quillihuel.

La tornade était très localisée, sur 2km², mais il y a eu beaucoup de dégâts matériels : une dizaine de maisons touchées qu'il a fallu bâcher, une ligne haute tension est également tombée et des habitants de la commune de Langonnet devraient être privés d'électricité cette nuit. Des hangars qui abritaient des voitures et camping-cars se sont également effondrés, les véhicules ont été détruits.

A 22h ce samedi soir, les pompiers étaient toujours sur place pour sécuriser la zone et bâcher les maisons. Heureusement, il n'y a eu aucun blessé, personne n'a non plus été relogé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess