Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Intempéries : l'équivalent d'un mois de pluie tombé en une heure à Saint-Philbert-de-Grandlieu

-
Par , France Bleu Loire Océan

On frôle les records de pluviométrie pour un mois de juin ! Depuis ce dimanche des trombes d'eau s'abattent, par orages, sur des communes ligériennes comme Saint-Philbert-de-Grandlieu, Saint-Même-le-Tenu ou Machecoul. Dans la première, l'équivalent d'un mois de pluie est tombé en une heure.

46mm de pluie sont tombés en une heure à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu (Loire-Atlantique), ce dimanche.
46mm de pluie sont tombés en une heure à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu (Loire-Atlantique), ce dimanche. © Maxppp - Rémy Perrin

46 millimètres, en une heure. C'est un chiffre que les habitants de Saint-Philbert-de-Grandlieu retiendront pendant quelques temps. Car c'est, ce dimanche, l'équivalent de la pluviométrie d'un mois de juin entier qui s'est abattue dans ce laps de temps. Après passage - très lent - de ce gros orage, cela veut dire que le sol de la commune a reçu une quantité d'eau très conséquente : 46 litres, pour chaque mètre carré.

De très forts cumuls de pluie

"Des pluies très significatives", résume un prévisionniste à Météo France. "Un mois de juin ordinaire, il tombe environ 40, 45 millimètres de pluie", en Loire-Atlantique. Or, ce sont bien 46 mm qui sont tombés entre 16h et 17h ce dimanche, confirme Météo France, grâce à sa station automatique située sur la commune. "Le problème, c'est que le sol n'est pas fait pour absorber autant d'eau, surtout dans un laps de temps si court". 

La raison ? Des orages quasi-stationnaires. "Très peu mobiles, qui se déplacent très lentement", confirme le prévisionniste de Météo France. Ces orages déversent donc des quantités impressionnantes d'eau, au même endroit. "D'habitude, les orages bougent plus vite, donc il pleut certes beaucoup, mais sur une zone plus étendue, à mesure qu'il se déplace. Vous allez avoir, 10, 15 millimètres à un endroit, vous êtes trempé en 10 minutes, mais après c'est fini. Là, cela n'a pas été le cas.", résume-t-il. 

Ces intenses pluies ne devraient cependant pas se prolonger, malgré un épisode particulièrement fort à Saint-Même-le-Tenu, ce lundi. 39 millimètres se sont abattus sur la commune, en à peine trois heures. Quelques fortes pluies ont également été relevées dans le secteur de Châteaubriant, mais "le plus gros est passé". Sauf, peut-être ce mardi sur le vignoble nantais.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess