Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

L'ouragan Lorenzo devrait épargner la Bretagne

Pas de panique... La Bretagne devrait être épargnée par le cyclone Lorenzo. L'ouragan le plus puissant jamais observé dans cette zone de l'Atlantique perd de la vitesse et va diminuer d'intensité avant de toucher les côtes bretonnes.

L'ouragan est rétrogradé et les pluies et le vent qui toucheront la Bretagne seront donc atténués.
L'ouragan est rétrogradé et les pluies et le vent qui toucheront la Bretagne seront donc atténués. © Radio France - Aurélie Lagain

Brest, France

Lorenzo est l'ouragan le plus puissant jamais observé dans cette zone de l'Atlantique. Il est classé en catégorie 5 (la plus forte) et certains modèles de prévisions faisaient craindre une tempête à la fin de la semaine en Bretagne, après son passage sur les Açores et en Angleterre.   

L'ouragan va s'atténuer avant de frapper la Bretagne

Michel Aïdonidis, de Météo France Brest-Guipavas, affirme que même s'il arrive sur la Bretagne, il sera très atténué : "Il y aura un peu de vent qui va souffler, et des précipitations. Pour la fin de semaine en Bretagne, ce sera un temps couvert et pluvieux, avec un vent modéré de sud ouest à Ouest, avec des rafales autour des 50 à 70km/h. Néanmoins, je préconise de suivre de près l'évolution car selon l'emplacement exacte de la dépression il pourrait y avoir par endroit des vents assez forts. Mais on aura pas de cyclone qui va débouler sur la pointe bretonne".

Choix de la station

France Bleu