Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La décrue est amorcée dans les Landes, mais elle s'annonce très lente : le point sur la situation ce samedi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

A Tartas, le niveau de la Midouze s'est stabilisé autour de 4 mètres ce matin, soit plus que lors de la crue historique de 1952. La décrue est amorcée sur l'Adour et la Midouze mais elle sera très lente. Une quarantaine de routes sont fermées.

La Midouze en crue
La Midouze en crue © Radio France - Leïla Benjelloun

Les Landes sont en train de vivre des inondations historiques. La décrue est désormais amorcée , sauf à Tartas où un plateau est atteint autour de 4 mètres. Les hauteurs d'eau restent impressionnantes sur la Midouze et l'Adour. Le niveau de l'eau va baisser très lentement. Quarante-six routes sont coupées ce samedi matin car inondées. Une soixantaine de routes sont sous surveillance. Le détail, c'est ici. 

Une cellule de crise ouverte à Tartas, 30 couchages disponibles dans le gymnase 

A Tartas, la Midouze a atteint 4,02 mètres à 4 heures ce samedi matin avant de se stabiliser autour de 4 mètres, c'est au-dessus de la crue historique de 1952 mais en-dessous des 4,80 mètres atteint en 1880. Une cellule de crise est en place dans la commune. Trois personnes ont été évacuées de leur domicile dans la journée de vendredi.

Douze sapeurs-pompiers et une embarcation sont prépositionnés, prêts à intervenir en cas d'évacuation de la population. Le gymnase municipal est à disposition d'éventuels sinistrés avec 30 couchages disponibles. Personne n'y a dormi à ce jour. En cas d'extrême urgence ou pour un besoin de relogement, la mairie a mis en place un numéro d'astreinte : le 06.33.43.43.60.

Plusieurs lotissements sont inondés à Ondres, Vieux-Boucau,Tosse, Capbreton et Dax en raison de la saturation du réseau d'évacuation des eaux pluviales. La situation ne nécessite pas cependant d'évacuer les habitants.

Moyens de pompage mis en place, la décrue est amorcée 

Dans le nord du département, selon la préfecture des Landes, des moyens de pompage ont aussi été mis à la disposition de la mairie de Luxey depuis jeudi soir, afin de drainer les inondations localisées dans une partie de la ville. Par ailleurs, les sapeurs-pompiers ont apporté un appui technique à la mairie de Callen afin de sécuriser les abords de la pisciculture.

Une maison inondée à hauteur du Midou, rivière constitutive de la Midouze, à Mont-de-Marsan
Une maison inondée à hauteur du Midou, rivière constitutive de la Midouze, à Mont-de-Marsan © Radio France - Lou Bourdy

A Mont-de-Marsan, la Midouze a atteint son niveau le plus haut depuis 40 ans : 7,46 mètres ce vendredi matin. De très nombreux promeneurs immortalisent ce moment sur les ponts de la ville. Le pont de la Villa Mirasol est fermée à la circulation des véhicules, mais ouvert aux piétons. 

A Dax, l'eau a atteint 5,90 mètres  soit 7 cm de moins qu'en 2014. Cette crue devient la sixième crue la plus haute depuis qu'elles sont notées sur l'échelle de crue du vieux pont de Dax.

Depuis le début de cet épisode de crue, plus de 30 personnes ont été évacuées. Les sapeurs-pompiers du département ont effectué 357 interventions dont 191 assèchements.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess