Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Orages de grêle et premières neiges dans la Manche ce 4 décembre

-
Par , France Bleu Cotentin

Météo France avait placé la Manche en vigilance jaune à la neige et au verglas ce vendredi matin. La neige et la grêle ont effectivement salué l'entrée en vigueur du dispositif viabilité hivernale.

Le département active son dispositif viabilité hivernale.
Le département active son dispositif viabilité hivernale. © Radio France - Philippe Paupert

Vous l'aurez sûrement remarqué ce vendredi matin : il faisait frais dans la Manche. Un constat suffisant pour que Météo France décide de placer le département en vigilance jaune à la neige et au verglas. Les températures sont restées basses et les averses de neige et de grêle ont été au rendez-vous. De la neige a fait son apparition ce vendredi matin dans le Mortainais. Les routes ayant été salées, la neige n'a pas tenu mais les champs restaient encore blancs dans l'après-midi en raison de giboulées de neige régulières.

Ailleurs dans le département, de violentes averses de grêles se sont abattues dans la matinée, dans le Cotentin, mais aussi dans le Coutançais. En quelques minutes, un tapis de billes blanches a recouvert les rues de Coutances provoquant des risques importants de glissades.

Le dispositif viabilité hivernale enclenché

Ce phénomène coïncide avec le lancement du dispositif viabilité hivernale dans le département. Pendant tout l'hiver et jusqu'au 1er mars, il prévoit l'entretien de nos routes. Une tâche conséquente puisque la Manche est 1ère en France en ce qui concerne son réseau départemental. Ce dernier représente 7 780 kilomètres, même si une petite partie sera régulièrement salée, notamment sur les axes reliant les chefs-lieux de cantons.

Les réseaux secondaires seront traités par la suite grâce aux 7 320 tonnes de sel prévus pour toute la Manche. Une quantité largement suffisante si l'on se réfère aux 4 600 tonnes consommées lors de l'hiver exceptionnel 2012-2013. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess