Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La météo est-elle totalement détraquée en Île-de-France ?

-
Par , France Bleu Paris

Après les fortes chaleurs, les orages accompagnés de pluies torrentielles, voilà que le mercure chute en Île-de-France, pour parfois passer sous la barre des 20 degrés. Pour autant, Météo France assure que ces phénomènes ne sont pas anormaux ou inquiétants.

Les orages sont un phénomène normal chaque été.
Les orages sont un phénomène normal chaque été. © Maxppp - Rémy PERRIN

Les récents orages en Île-de-France sont-ils dû au dérèglement climatique ? Depuis une dizaine de jours, Paris et sa région sont parfois touchés par d'importantes intempéries, combinant de la foudre, de la pluie et des vents parfois violents.

Jean-Yves Choplin, prévisionniste à Météo-France, assure que ces phénomènes ne sont pas particulièrement inquiétants. 

Davantage d'intempéries violentes ? 

"On observe en moyenne trois jours d'orage par mois sur mai, juin, juillet et août. Ce n'est pas exceptionnel d'avoir des orages à cette période de l'année. En revanche, ce qui s'est produit, ce sont des précipitations intenses et importantes, sur des endroits très localisés, et sur des durées relativement longues pour un orage. Parfois plus d'une heure", explique-t-il. 

"On pense au changement climatique à venir, et on essaie de savoir si ce type de phénomènes va s'amplifier. Pour l'instant on a aucun signe qui permette de dire que les orages vont être plus nombreux dans les années à venir. En revanche, les phénomènes intenses vont s'intensifier", estime-t-il. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Rafraîchissement normal

Ce mercredi, les températures restent fraîches en Île-de-France, ne dépassant pas les 18 degrés à Paris. Là encore, rien d'anormal, pour Jean-Yves Choplin, de Météo France. 

"Pour l'Île-de-France, la normale actuellement est de 23 degrés. On a connu des valeurs beaucoup plus chaudes au début du mois. Là on a une masse d'air qui est un peu plus fraîche, mais on est quand même entre 18 et 20 degrés, trois degrés en dessous de la valeur de saison. Ces fluctuations sont tout à fait normales dans notre région, car nous sommes soumis à un climat tempéré, avec des vents du sud-ouest", conclut-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess