Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

La sécheresse n'a fait que s'aggraver au cours du mois d’août en Limousin

-
Par , France Bleu Limousin

Un été très chaud et très sec c'est le bilan de cette saison 2019 au terme de ce mois d'août en Limousin qui marque aussi la fin de l'été pour Météo France. C'est aussi l'été de journées records pour les températures et l'absence de pluie au mois d'août n'a fait qu'aggraver l'état de sécheresse.

Le déficit en pluie a atteint 80 % pour le seul mois d'août en Corrèze et en Haute-Vienne (illustration
Le déficit en pluie a atteint 80 % pour le seul mois d'août en Corrèze et en Haute-Vienne (illustration © Radio France - Juliette Micheneau

Pour le centre Météo France à Limoges Bellegarde, le bilan de ce dernier été se résume en deux mots : chaud et sec. Mais le phénomène le plus marquant de l'été c'est surtout le déficit en pluie pour la météorologue Françoise Marguerat. "Un déficit qui fait suite à une année 2018 déjà très sèche et on n'avait déjà pas pu recharger la ressource en eau dans notre région" explique t-elle. "Les choses n'ont fait que s'aggraver" poursuit-elle.

Un mois d'août peu arrosé qui conduit à une situation critique

Entre début juin et fin août le déficit pluviométrique est de 20 % en Haute-Vienne et de 40 % en Corrèze mais si on prend le seul mois d’août, où il n'est tombé que 15 à 20 millimètres d'eau sur les deux départements, le déficit en pluie s'élève à 80 %. Les sols sont très secs et la ressource en eau au plus bas ce qui conduit à une situation critique indique t-on encore à Météo France. Une sécheresse renforcée par les deux épisodes de canicule  en juin et en juillet où on a connu des températures record certains jours comme par exemple à Brive le 23 juillet.

Une situation difficilement rattrapable

Aujourd'hui impossible de savoir combien il faudrait de jours de pluie pour reconstituer les ressources en eau,  tellement le déficit est important et côté températures on n'a pas encore battu les records de 2003 mais l' été 2019 en Limousin se situe au troisième rang des étés les plus chauds de ces 40 dernières années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu