Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

EN IMAGES - Tempête Fabien : la région d'Ajaccio fortement touchée, des maisons et des routes inondées

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu RCFM, France Bleu

180 mm de pluies en montagne et c'est toute la région ajaccienne qui a les pieds dans l'eau. La situation est très difficile à la sortie d'Ajaccio. Certaines communes, comme Ocana, sont parcourues par des torrents de boue. Il n'y a pas de blessés mais les autorités sont extrêmement inquiètes.

La plaine de campo del"oro sous les eaux
La plaine de campo del"oro sous les eaux © Radio France - Maxime Becmeur

Corse, France

La préfecture de Corse-du-Sud appelle les habitants à éviter tous déplacements dans le secteur d'Ajaccio où la situation est qualifiée de "très délicate". Certaines routes sont inondées, d'autres "partiellement inondées".  "Les fortes précipitations de cette nuit provoquent ce samedi des crues importantes. Le secteur du Rizzaneze (Sartenais) et de la Gravone sur le secteur d'Ajaccio sont particulièrement délicats. Il convient de limiter les déplacements et de ne s'engager en aucun cas sur les zones inondées", prévient la préfecture.

Routes submergées dans le secteur de l'aéroport Napoléon Bonaparte à Ajaccio. - Radio France
Routes submergées dans le secteur de l'aéroport Napoléon Bonaparte à Ajaccio. © Radio France - Maxime Becmeur

Maisons inondées, routes coupées

Dès la route de Campo de l'Oro, les champs sont sous les eaux, un appel a d'ailleurs été lancé pour aider le responsable d'un centre équestre a récupérer ses animaux. Des maisons et deux restaurants sont complètements inondées à Pisciatello. Le fleuve Prunelli continue de grossir et de déborder. La Gravona, elle, est sortie de son lit à Sarrola.  

Aux alentours d'Ajaccio, le fleuve Prunelli grossit et déborde - Radio France
Aux alentours d'Ajaccio, le fleuve Prunelli grossit et déborde © Radio France - Maxime Becmeur
Le centre équestre du Capitoro inondé ce samedi dans le secteur d'Ajaccio. - Radio France
Le centre équestre du Capitoro inondé ce samedi dans le secteur d'Ajaccio. © Radio France - Maxime Becmeur

La plupart des accès à la ville impériale sont bloqués. Plusieurs axes routiers sont fermés, notamment la quatre voies au niveau du rond point d'Aspretto. A Porticcio, la route est également bloquée au niveau du pont du Prunelli.

A Occana, la situation est très critique ! Le ruisseau est devenu une rivière, puis un torrent qui traverse maintenant la commune de part en part. 

"Le pont s'est bouché et la rivière est sortie de son lit. Il y a des pierres, des terrasses de café emportées, des maisons inondées. Mais heureusement pas de dégât humain, que des dégâts matériels" témoigne Jean Luc d'Ornano, le maire d'Ocana

Jean-Luc d'Ornano, Maire d'Ocana

Aéroport évacué, traversées maritimes très perturbées

Les transports sont fortement touchés par ces conditions météorologiques particulièrement difficiles. Autour de l'aéroport, les champs se sont transformés en lacs. Conséquence, l’aéroport Napoléon Bonaparte a été fermé et évacué. Les traversées maritimes de Corsica Linea sont également, fortement perturbés. Certaines rotations ont été annulées, notamment Marseille-Bastia et Marseille-Ajaccio. Ces perturbations et annulations jusqu'au 23 décembre inclut.

Records de crues et craintes à venir

De nouvelles cellules orageuses sont attendues vers 21 heures ce samedi. Si elles seront moins soutenues qu'en matinée, ces pluies seront accompagnés d'une tempête de vent et d'une vigilance orange vague-submersion. L'association de ces différents éléments climatiques fait craindre de nouvelles difficultés. Comme l'explique Jean-Marc Malsitano, prévisionniste à Météo France.

Jean-Marc Malsitano, prévisionniste à Météo France

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu