Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

La tempête Fabien va balayer la France ce week-end

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Gironde, France Bleu Gascogne, France Bleu Béarn, France Bleu Pays Basque, France Bleu Occitanie, France Bleu Limousin, France Bleu Cotentin

Le premier week-end des vacances de Noël devrait être marqué par une nouvelle dépression, nommée "Fabien". Des vents violents toucheront les côtes de l'Atlantique et de la Manche ce samedi après-midi avant de se déplacer vers le Sud-Ouest et la Corse.

Le vent pourra atteindre 130 km/h sur les côtes de la Nouvelle Aquitaine, 100 à 120 km/h à l'intérieur des terres.
Le vent pourra atteindre 130 km/h sur les côtes de la Nouvelle Aquitaine, 100 à 120 km/h à l'intérieur des terres. © Maxppp - Laurent Theillet

France

Attention, nouvelle tempête en vue ! Alors que ce vendredi après-midi, huit départements étaient toujours en vigilance orange pour pluie-inondations, vagues-submersions ou avalanches et 95.000 foyers sont toujours privés électricité à travers toute la France, le mauvais temps n'a pas dit son dernier mot, et il a un nom : Fabien. Météo France indique qu'il faut se préparer à l'arrivée d'une dépression à partir de ce samedi sur la façade atlantique et la Manche, qui se déplacera ensuite sur le quart sud-ouest et la Corse, avec des "vents tempétueux".

Vents violents attendus

Selon l'organisme de prévision météorologique, les pluies vont circuler "en Manche entre la soirée de samedi et la matinée de dimanche". Mais ce sont surtout les vents qui pourraient dépasser des records : "les vents se renforceront d'abord sur les côtes de l'Atlantique dans l'après-midi de samedi, avec des rafales proches de _100 km/h_", précise-t-il.

"Puis, dans la nuit de samedi à dimanche, ils vont encore se renforcer en touchant le quart sud-ouest et la Corse. Le vent pourra atteindre 130 km/h sur les côtes de la Nouvelle Aquitaine, 100 à 120 km/h à l'intérieur des terres", poursuit Météo France. Le vent pourra atteindre jusqu'à 140 à 160 km/h sur les caps corses exposés et le relief.

En Dordogne, Météo France met en garde contre des risques de chutes d'arbres et de dégâts sur les toitures. Avec les sols déjà saturés d'eau, les nouvelles pluies risquent d'entraîner des débordements sur les chaussées. 

En Gironde, certaines plages étaient déjà fermées sur la côte à cause de l'érosion et des dégâts des précédentes tempêtes.

Dans les Landes, les vents devraient être plus forts que la semaine dernière, avec des rafales de plus de 100 km/h sur les côtes,  un phénomène qui pourra engendrer des vagues pouvant atteindre 8 à 9 mètres.

En Loire-Atlantique et en Vendée, "c'est la plus forte houle de l'année" selon Steven Tual, météorologue à Météo Bretagne, interrogé par France Bleu Loire Océan. "Par chance, les coefficients de marée sont plutôt faibles, du coup, le risque de submersion est peu élevé" relativise-t-il.

Du grésil et de la neige dimanche

Dans la traîne, les averses ponctueront la journée de dimanche, épargnant le pourtout méditerranéen. Il pourrait y avoir des chutes de grésil dans le Sud-Ouest. Il faut s'attendre à de nombreuses averses de neige dans les Alpes et les Pyrénées, "avec une limite pluie neige pouvant s'abaisser jusqu'à 1 100 mètres dans l'après-midi", précise Météo France.

Toutefois, l'organisme prévoit un temps plus calme pour Noël, avec des pressions qui repartent à la hausse sur l'ouest de l'Hexagone. Attention, il pourrait en revanche y avoir de la grisaille. Côté température, elles devraient rester douces pour la saison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu