Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La vigilance rouge à la canicule étendue à la Seine-et-Marne

-
Par , France Bleu Paris

Toute l'Ile-de-France est désormais placée en alerte rouge à la canicule. Météo France l'étend ce samedi à la Seine-et-Marne.

(Photo d'illustration) L'alerte rouge à la canicule est étendue à la Seine-et-Marne ce samedi.
(Photo d'illustration) L'alerte rouge à la canicule est étendue à la Seine-et-Marne ce samedi. © Radio France - Claire Leys

La canicule gagne du terrain avec six départements supplémentaires placés en vigilance rouge par Météo France ce samedi, dont la Seine-et-Marne. Tous les départements d'Ile-de-France sont désormais sous haute surveillance à cause des fortes chaleurs qui doivent durer jusqu'à au moins mardi.

L'alerte rouge canicule, qui n'est utilisée que pour la troisième fois (dont deux à l'été 2019), concernait déjà depuis hier Paris et la petite couronne, l'Essonne, le Val d'Oise, et les Yvelines, en raison "du risque de sur-mortalité dans le contexte sanitaire actuel lié à la pollution à l'ozone et au covid, ainsi qu'en lien avec la sensibilité dans les zones fortement urbanisées". Cet épisode caniculaire "caractérisé par des nuits très chaudes voire tropicales" devrait se terminer par "une dégradation orageuse marquée" à partir de mercredi. "Cette vague de chaleur devrait se situer parmi les cinq plus sévères connues par la France ces dernières décennies, derrière les canicules historiques de 2003 et 2006", d'après Météo France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess