Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Inondations dans le Gard : pluies diluviennes sur les Cévennes, une personne portée disparue

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Le département du Gard a été placé ce samedi en vigilance rouge aux pluies, inondations et crues par Météo France. Retrouvez le suivi de la journée.

La commune de Valleraugue
La commune de Valleraugue © Radio France - Natacha Kadur

La perturbation orageuse qui a démarré ce samedi matin sur les Cévennes gardoises a provoqué de fortes précipitations et des débordements du fleuve Hérault et du Gardon. Les crues se propageaient en aval dans la soirée. À Saint-Jean-du-Gard, le Gardon a atteint les six mètres en quelques heures en début d'après-midi, le fleuve Hérault était en crue de cinq mètres à hauteur de Valleraugue dans la matinée. Le département du Gard a été placé en vigilance rouge aux pluies, inondations et crues jusqu'à 3h du matin. Les départements voisins de la Lozère, l'Hérault et les Bouches-du-Rhône sont en vigilance orange jusqu'à dimanche matin.

L'essentiel

  • Un deuxième épisode d'intempéries a touché le Gard en début de soirée avant de se décaler vers l'est dans la nuit.
  • Une personne est portée disparue entre Valleraugue et Pont d’Hérault. 
  • Plus de 650 pompiers sont mobilisés, appuyés par cinq hélicoptères.
  • Les ministres de l'Intérieur et de la Transition écologique sont attendus dans le Gard ce dimanche.
  • Les bars et restaurants sont fermés à Nîmes à minuit ce samedi soir, au lieu de 2h du matin.

Suivez la situation sur France Bleu Gard Lozère :

Le suivi de la situation

23h : Le relief des Cévennes a été concerné toute la journée de samedi par de fortes pluies orageuses, avec des cumuls atteignant 250 à 400 mm, localement jusqu'à 700 mm dans les Cévennes gardoises. Depuis samedi matin, les cumuls observés sont de 468 mm à Valleraugue et 373 mm au Vigan, selon Météo France. De son côté, l'observatoire Keraunos a comptabilisé quelque 4.500 éclairs en deux heures samedi matin et "une lame d'eau exceptionnelle" sur l'Hérault et le Gard. À cette heure, des orages violents se produisent toujours sur l'est de l'Hérault et le nord-ouest du Gard, et se décalent en plaine et vers les Bouches-du-Rhône. De nouvelles crues sont attendues dans le courant de la nuit, particulièrement dans les zones déjà touchées dans la journée, autour d'Anduze, Saint-Jean-du-Gard, Le Vigan, Pont d'Hérault, et Valleraugue.

22h : l'onde de crue du Gardon se prolonge en aval. Les précipitations doivent se poursuivre jusqu’à 1h du matin environ sur une bande allant du Piémont cévenol au littoral gardois. 

21h35 : Sept ponts submersibles (dont le pont de Dions sur la RD22) et 12 routes départementales (dont plusieurs tronçons des RD999, RD907 et RD986) sont fermés à la circulation. Consultez l'état détaillé des routes dans le Gard :

21h15 : le préfet du Gard Didier Lauga confirme le déplacement ce dimanche dans le Gard des ministres Gérald Darmanin (Intérieur) et Barbara Pompili (Transition écologique).

20h55 : une aide soignante de l'hôpital du Vigan est toujours portée disparue ce samedi soir. Elle était en déplacement pour dispenser des soins à des patients à domicile dans le secteur et n’est plus joignable depuis la mi-journée.

20h40 : les pompiers ont réalisé à cette heure 40 sauvetages et 400 mises en sécurité de personnes. Quelque 400 sapeurs-pompiers du Gard sont mobilisés et 250 venus des départements voisins sont engagés ou en train d'arriver sur place. Les pompiers rappellent que compte tenu de la deuxième vague de précipitations attendue dans la soirée et la nuit, il est impératif de respecter les consignes de sécurité et notamment de ne pas effectuer de déplacement inutile, de ne pas circuler en voiture ou à pied sur les ponts submersibles et de ne pas se rendre dans les caves ou garages en sous-sol.

20h20 : le Gardon d'Anduze dont le niveau a atteint "six mètres en deux heures" est en décrue depuis le milieu d'après-midi, mais le Gardon d'Alès enfle. La crue se propage sur le Gardon aval, où les niveaux restent hauts selon Vigicrues, qui appelle à la prudence. La crue s'annonce en revanche faible sur le Rhône, où le débit reste très bas.

20h - le ciel se couvre à Nîmes, restée au sec ce samedi dans la journée. L'ensemble du département du Gard, ainsi que la Camargue, devrait être touché dans la soirée, la dégradation se déplaçant ensuite au cours de la nuit à l'est, vers les Bouches-du-Rhône.

19h45 : les sapeurs-pompiers du Gard renforcent leur dispositif dans le secteur d'Alès, Fournès et Saint-Hippolyte-du-Fort, où quelque 200 mm de pluie sont attendus dans la soirée, en plaine. Les dispositifs déployés restent en place dans les deux secteurs déjà touchés : Vallée Borgne (Anduze - Saint-Jean-du-Gard) et Vigan-Pont d'Hérault-Valleraugue.

19h25 : à Valleraugue, commune la plus touchée par les intempéries, plusieurs commerces situés sur les quais sont inondés, ainsi que des maisons. Des coulées de boue ont déferlé dans le village. L'ancien maire Thomas Vidal a posté des photos impressionnantes sur Twitter Le directeur de la station de ski du Mont Aigoual témoigne d'une situation "très compliquée" : pas de réseau GSM, pas d’électricité depuis ce samedi matin.

19h15 : il est tombé 700 mm d'eau en quelques heures sur les Cévennes gardoises ce samedi après-midi, soit l'équivalent d'une année de pluie à Nîmes. Les sapeurs-pompiers du Gard et les gendarmes ont été renforcés par des équipes venues des départements voisins. Quelque 650 hommes sont mobilisés, avec l'appui de cinq hélicoptères, des moyens terrestres et des moyens en eau vive.

18h56 : le point sur la situation. Depuis 14h, le département du Gard est passé en alerte rouge inondation. Dans le secteur Vallée Borgne (Anduze - Saint-Jean-du-Gard), les sapeurs-pompiers ont réalisé six sauvetages par hélicoptère, 18 sauvetages par moyens terrestres et 200 mises en sécurité ou déplacement de population. Dans le secteur Vigan-Pont d’Hérault-Valleraugue, 16 sauvetages par moyens terrestres et la mise en sécurité ou déplacement de population de 200 personnes sur la commune de Valleraugue.

Une personne est toujours portée disparue sur le secteur de Pont d’Hérault.

18h44 : respectez les consignes de sécurité et si c'est possible restez chez vous, vous y êtes en sécurité. Ne vous engagez jamais sur une route, un chemin ou un pont immergé.

18h35 : le sous-préfet d'Alès Jean Rampon était l'invité de France Bleu Gard Lozère. Il fait un bilan rassurant de ce début de déluge, mais anticipe "un deuxième front" en fin de journée. Il devrait concerner les communes de "Saint-Hippolyte, Anduze, Alès et Saint-Ambroix" avec des cumuls de pluie "entre 150 et 250 millilitres" selon Météo France.

18h25 : 650 personnes sont mobilisées, des sapeurs-pompiers, des militaires de la sécurité civile et des équipage des hélicoptères, quatre hélicoptères de la sécurité civile et un de la gendarmerie.

18h20 : l'Hérault est également touché par le même épisode méditerranéen. Le département est en vigilance orange aux orages, pluies et inondations. Quelques routes départementales ont été coupées au nord du département. Le fleuve Hérault est en crue dans le secteur de Laroque.

Dans le Gard, à Anduze, la mairie a mis en place un dispositif d'urgence. "Même si la configuration météo est assez différente, les hauteurs d'eau sont de même nature qu'en 2002, confie Henri Lacroix, l'adjoint au maire d'Anduze, sur FB Gard Lozère.

17h55 : après une brève accalmie cet après-midi, l’épisode pluvio-orageux devrait atteindre son intensité maximale en début de soirée et durer jusqu'en milieu de nuit. Il concernera tout le département. Les fortes précipitations pourraient atteindre des cumuls de 250 mm localement. Dans ce contexte, il est impératif de limiter ses déplacements.

17h40 : le préfet du Gard a décidé, en concertation avec le maire de Nîmes, la fermeture des bars et restaurants à Nîmes à minuit ce samedi soir. Il insiste pour signaler qu'il ne s'agit aucunement de mesures consécutives à l’observation de débordements qui auraient pu être constatés lors de la Féria de Nîmes. "Cette mesure est la résultante nécessaire de la situation météorologique et des risques graves qu'elle entraîne. En vigilance rouge, il est impératif de limiter ses déplacements", écrit le préfet.

La population est très fortement appelée à rester à domicile. Pour ceux qui ne le pourront pas ou qui devraient rejoindre des zones déjà fortement touchées par les crues, la mairie de Nîmes, à la demande de la préfecture, mettra à disposition un lieu d'accueil, à la salle de sport du Parnasse. Celui-ci hébergera les personnes qui n'auront pas pu rejoindre leur domicile.

17h35 : la préfecture dresse un bilan provisoire.

  • aucune victime à ce stade ;
  • une personne disparue entre Valleraugue et Pont d’Hérault ;
  • cinq sauvetages dont deux avec hélicoptère ;
  • 200 personnes mises en sécurité à Valleraugue ;
  • 200 personnes mises en sécurité à St Jean du Gard ;
  • Deux personnes accueillies au gymnase au Vigan ;
  • Évacuation caserne de gendarmerie de Saint-Jean-du-Gard ;
  • 11 routes coupées, ponts submersibles inondés

Moyens engagés :

  • Trois hélicoptères, un en attente des Pyrénées-Orientales
  • 100 pompiers dont quatre groupes de sauvetage en eau vive, six groupes de reconnaissance
  • 400 gendarmes engagés

17h30 : la préfecture du Gard fait un point de situation. "Les précipitations extrêmement importantes se sont abattues sur les Cévennes gardoises au Nord Ouest du département sur les secteurs du Viganais, de l’Aigoual et de Saint-Jean-du-Gard", écrit la préfecture. Didier Lauga, préfet du Gard, a demandé que le tronçon du Gardon d’Anduze soit classé au niveau rouge, à 14h, ce qui a induit le passage en vigilance météorologique ROUGE pour le département".

Les deux bassins hydrographiques les plus concernés sont celui de l’Hérault (450 mm relevés à Valleraugue en 12h, peut être davantage – pour mémoire le record date du 27 septembre 1900 : 980 mm en 10h), et celui du Gardon d’Anduze (vallée Borgne).

Les communes les plus touchées sont Le Vigan, inaccessible (350 mm, route départementale coupée à Pont d’Hérault), Valleraugue, Saint André de Majencoules, Saint-Jean-du-Gard (niveau du Gardon identique à 2002, les casernes des pompiers et de la gendarmerie sont inondées et sans liaison téléphonique et radio) et Anduze (peu de précipitations mais propagation de l’onde de crues montée très forte du Gardon 6 m en 2 heures, crue identique à 2014).

17h15 : Le président du département du Gard, Denis Bouad, rappelle la population à la plus grande vigilance.

17h : Les internautes postent des vidéos toutes plus spectaculaires les unes que les autres.

Un camion est emporté par les fortes pluies, à Corbès.

16h30 : Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce sa venue dans le Gard ce dimanche sur son compte Twitter.

16h15 : le point sur les routes coupées 

La liste des routes barrées ou en partie inondées est disponible sur http://www.inforoute.gard.fr/. Quatre ponts submersibles sont fermés à la circulation. 

  • RD284 PONT D'ACCES EST à CORBES
  • RD20 Route Barrée SUMENE - ST MARTIAL 
  • RD999 Route Barrée PONT D'HERAULT 
  • RD986 Route Barrée ST ANDRE DE M. 
  • RD986 Route Barrée VALLERAUGUES 
  • RD907 Route Barrée L'ESTRECHURE 
  • RD907 Route Barrée ST JEAN DU GARD 
  • RD329 Route Barrée MANDAGOUT 
  • RD907 Route Barrée SAUMANE 
  • RD907 Route Barrée ANDUZE 
  • RD170 Route Barrée MANDAGOUT 
  • RD10 Route Barrée VALLERAUGUES 
  • RD25 Route Barrée Saint Laurent le Minier 
  • RD11 Route Barrée Sumène 
  • RD48N Route Barrée Arphy
  • RD354 Route Barrée St André de Majencoules 

16h : une personne est portée disparue sur le secteur de Pont d’Hérault. Et plus de 300 pompiers sont mobilisés ce samedi pour mettre en sécurité près de 400 habitants des communes de Valleraugue et Saint-Jean-du-Gard, fortement touchées par les inondations. 

Un poste de commandement est également activé à Anduze. Deux sauvetages ont été réalisés avec l’hélicoptère Dragon 131 , ainsi que trois sauvetages par moyens terrestres. Deux hélicoptères sont mobilisés sur le département du Gard et appuient les moyens au sol. 

15h30 : à Saint Jean-du-Gard, la situation est difficile ce samedi après-midi. Les accès à Saint-Jean sont coupés côté Anduze et côté l’Estrechure. La mairie a ouvert son gymnase pour toutes personnes dans le besoin d’un hébergement.

15h : la préfecture appelle évidemment à la plus grande prudence. "La 1e vague est en train de se terminer pour l'essentiel, pour ce qui concerne les averses, elle a produit ses effets. En revanche, on attend sans doute après 20h une 2e vague , mais cette fois-ci sur tout le département. Mais évidemment, en premier lieu,cette petite zone très montagneuse au-dessus du Vigan qui a déjà été fortement frappée, mais qui va encore subir une 2e vague", a expliqué le préfet du Gard, Dider Lauga, sur France Bleu Gard Lozère.

14h30 : à Beaucaire, la mairie anticipe des répercussions sur le Rhône dans les prochaines heures. Le maire a demandé aux services techniques de la ville de procéder à la fermeture des portes de la banquette. Elle demande à chacun de bien vouloir retirer son véhicule des parkings des Arènes, du champ de foire et du Casino Municipal et de ne surtout pas le laisser stationné cette nuit. 

Le Gard en vigilance rouge

Trois départements avaient été placés en vigilance orange pluies et orages depuis ce samedi matin par Météo France : Hérault, Lozère et Gard, mais c'est ce dernier qui était le plus touché à la mi-journée. 

Consignes de prudence 

Respectez les interdictions ou les consignes qui peuvent vous être données sur place par les forces de l'ordre ou les agents des divers réseaux routiers. Voici quelques conseils pour vous protéger : 

• Évitez toute activité de plein air

• Évitez l'utilisation du téléphone et des appareils électriques

• Ne vous abritez pas sous les arbres. Abritez-vous dans un bâtiment en dur ou dans votre véhicule qui sont de bonnes protections contre la foudre

• Soyez prudent face aux conditions de circulation pouvant être difficiles. Réduisez votre vitesse et dans l’idéal, annuler ou reporter vos déplacements

• Éloignez-vous de tout cours d'eau. Ne stationnez pas sur les ponts 

• Si vous habitez en zone habituellement inondable, prévoyez de mettre en sécurité vos objets de valeur dans les étages et de mettre les produits toxiques à l'abri de la montée des eaux

• Mettez à l'abri tous les objets sensibles au vent :  tentes, tables de jardin, chaises etc.

• Évitez toute activité de plein air

Choix de la station

À venir dansDanssecondess