Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Le troisième été le plus chaud depuis 1950 dans les deux Charentes

L'été a été exceptionnel en Charente-Maritime et en Charente, au niveau surtout des températures. C'est le troisième été le plus chaud dans nos deux départements depuis 1950. Au niveau des précipitations, on est au quinzième rang.

Dans nos deux Charentes, ça a été le 3e été le plus chaud depuis 1950.
Dans nos deux Charentes, ça a été le 3e été le plus chaud depuis 1950. © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Charente-Maritime, France

Le mois d'août touche à sa fin. Et France Bleu la Rochelle a demandé à Eric Berroneau, le responsable du site Météo France de La Rochelle, qui s'occupe des deux Charentes, si l'été avait vraiment été hors-norme.

Est-ce vraiment un été exceptionnel dans nos deux Charentes ?

Eric Berroneau : On peut parler d'été exceptionnel surtout pour les températures, qui ont été particulièrement élevées. Mais aussi au niveau des précipitations largement déficitaires. Pour les températures, on est au 3e rang des étés les plus chauds depuis les années 1950. On est entre 1,5 et 2 degrés au dessus de la normale.  Associé à cet été chaud, nous avons eu deux épisodes caniculaires, fin juin et fin juillet. Et au cours de cet épisode, nous avons battu des records de température.

Au niveau de la sécheresse, le problème, c'est qu'elle dure déjà depuis plusieurs mois?

Eric Berroneau : La sécheresse n'est pas exceptionnelle sur l'été.  Les deux Charentes sont au 15e rang. Ce qui est par contre remarquable, c'est que cette sécheresse dure depuis janvier. On n'a pas eu de recharges pluviométriques depuis le début d'année. Seul le mois de juin a été excédentaire. Tous les autres mois ont été déficitaires. C'est donc une sécheresse qui se poursuit. C'est un cumul de déficit.

Et dans les prochaines semaines ? 

Eric Berroneau : On n'attend pas d'amélioration dans les prochains jours. Pour la tendance saisonnière, Météo France prévoit toujours un temps chaud, plus chaud que la normale. Et pas de signes au niveau des précipitations... donc sans doute pas beaucoup de pluie dans les prochaines semaines, les prochains mois. Et ces événements exceptionnels vont se répéter, on risque d'avoir des canicules qui vont durer. C'est sans doute lié aux changements climatiques. Et nos deux départements sont touchés, comme les autres. Même si la sécheresse a été moins forte que dans certains autres endroits en France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu