Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

Les championnats de France d'aviron annulés à cause des intempéries

-
Par , France Bleu Nord

Les championnats de France d'aviron ont été annulés samedi, à cause des mauvaises conditions météo. La compétition, entamée la veille, réunissait des rameurs venus de tout l'hexagone.

La compétition était très attendue des rameurs, après plusieurs mois d'attente
La compétition était très attendue des rameurs, après plusieurs mois d'attente © Maxppp - Eric Marie

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas l'épidémie de coronavirus qui est à l'origine de l'annulation d'une compétition sportive, mais la météo.
Alors que les Hauts-de-France sont touchés depuis vendredi par la perturbation Odette, les Championnats de France d'aviron, qui devaient avoir lieu à Gravelines, ont finalement été annulés samedi. C'était le premier rendez-vous national de la saison, après une longue attente, pour cause d'épidémie de Covid-19 et le comité d'organisation s'était investi pour que la compétition se déroule selon les règles sanitaires. Il avait dû se résigner notamment à des épreuves à huis-clos.

Privés de régates nationales durant la période habituelle, les rameurs et rameuses attendaient la compétition. 117 clubs avaient fait le déplacement jusqu’à Gravelines.

Mais la météo a eu raison de leur enthousiasme. Vendredi, déjà, les courses vétérans  avaient dû être reportées à cause de la tempête, et des vents soufflant à plus de 80 km heures.

La FFA a annoncé cette décision dans un communiqué, expliquant que les conditions de sécurité n'étaient plus réunies pour assurer la sécurité des rameurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess