Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Marne : l'état de catastrophe naturelle pour 20 communes après la sécheresse de 2018

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Vingt communes de la Marne ont obtenu la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle, après la sécheresse de l'été 2018. Les sinistrés ont jusqu'au 18 août pour estimer les dommages auprès de leurs assurances.

Le maire de Saint Rémy en Bouzemont, devant une maison après la sécheresse de l''été 2018.
Le maire de Saint Rémy en Bouzemont, devant une maison après la sécheresse de l''été 2018. © Radio France - Sophie Constanzer

Châlons-en-Champagne, France

Après la sécheresse record de 2018 dans la Marne, 20 communes ont obtenu la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle selon un arrêté paru au journal officiel le 9 août,et rendu public ce vendredi par la préfecture de la Marne. Les sinistrés ont un délai de 10 jours, soit jusqu'au 18 août 2019 inclus, pour déposer un état estimatif de leurs dommages auprès de leur compagnie d’assurance et espérer une indemnisation.  

Il s'agit des communes suivantes : Allemant, Arrigny, Champguyon, Chatillon sur Morin, Drosnay, Etrepy, Gault Soigny, Gigny Bussy, Haussignemont, Maurupt le montois, Mutigny, Outines, Pargny sur Saulx, Passavant en Argonne, Sermaize les Bains, Sermiers, Trefols, Vernancourt, Villeneuve la lionne et enfin Saint Rémy en Bouzemont. 

A Saint Rémy en Bouzemont, le collectif des oubliés de la canicule avait dénoncé les dégâts et nombreuses fissures dans les maisons de la commune après la sécheresse de l'été 2018.