Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Météo : avis de grand frais et de coups de vent sur la Manche et la mer du Nord

Plusieurs avis de grand frais et de coups de vent sont prévus sur toute la façade Manche et mer du Nord à partir de ce lundi et jusqu'à mercredi.

Tempête en baie de Seine face au Havre (Seine-Maritime). Mars 2019.
Tempête en baie de Seine face au Havre (Seine-Maritime). Mars 2019. © Radio France - Francis Gaugain

Une tempête commencera à souffler ce lundi dans le Cotentin pour gagner petit à petit toute la façade Manche et mer du Nord. Plusieurs avis de grand frais et de coups de vent séviront sur le littoral en Normandie et dans les Hauts-de-France du lundi 23 au mercredi 25 septembre 2019. La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord lance un appel à la vigilance.

La perturbation se fera sentir lundi 23 septembre à partir de 15h jusqu’à 22h sur l’Ouest du Cotentin avec des vents moyens de secteur Sud à Sud-Ouest établis à 20 à 25 nœuds (37 à 46 km/h) puis 30 à 35 nœuds (56 à 65 km/h). 

Des vents à plus de 80 km/h

Concernant la partie Ouest de la Manche (Calvados/Manche), la perturbation débutera mardi 24 septembre à compter de 13h et se prolongera jusque dans la nuit du mardi 24 au mercredi 25 septembre avec des vents moyens de secteur Ouest à Sud-Ouest établis à 30 nœuds (46 km/h) avec des rafales de 35 à 40 nœuds (56 à 74 km/h) puis de 40 à 45 nœuds (74 à 83 km/h) dans la nuit. 

Concernant la partie Est de la Manche (Nord/Pas-de-Calais), la perturbation se fera sentir mardi 24 septembre à partir de 17h et se prolongera jusqu’au mercredi 25 septembre à 01h avec des vents moyens de secteur Sud-Ouest établis à 30 nœuds (46 km/h) avec des rafales de 35 à 40 nœuds (56 à 74 km/h) puis de 40 à 45 nœuds (74 à 83 km/h) dans la nuit. A compter du mercredi 25 septembre à 9h jusqu’à 12h, des vents moyens de Sud-Ouest établis à 30 nœuds (46 km/h) avec des rafales de 35 à 40 nœuds (56 à 74 km/h) puis de 40 à 45 nœuds (74 à 83 km/h) se feront sentir. 

Mer agitée

L’état de la mer sera le plus souvent agité (mer 4) dans l’Ouest du Cotentin le lundi 23 septembre, puis il évoluera d’agité à fort (mer 4-5) sur la partie Est de la Manche et de fort à très fort (mer 5-6) pour la partie Ouest de la Manche du mardi 24 au mercredi 25 septembre. 

Compte-tenu de ces conditions météorologiques perturbées, caractérisées par la conjonction d’une mer agitée et de vents forts, le préfet maritime déconseille toutes pratiques de loisirs nautiques et appelle les usagers à la plus grande prudence. 

Pour les usagers de la mer : 

  • Il est conseillé de différer tout départ en mer ; 
  • De ne pas pratiquer de sport nautique ou de baignade ; 
  • De vérifier l’amarrage de son navire et l’arrimage du matériel à bord ; 
  • Toute perte de matériel en mer (annexe, voile…) doit être immédiatement signalée au centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (numéro : 196) pour éviter le déclenchement d’opérations de « levée de doute » ; 
  • Pour les pêcheurs ou promeneurs, il est demandé d’être particulièrement vigilants et prudents, notamment sur les plages et l’estran, et de vérifier les horaires de marées. 

Le préfet maritime rappelle ce lundi que "les navigateurs et les usagers  de la mer ne doivent jamais prendre de risques inutiles en sous-estimant ces dangers. La prudence, la vigilance, la solidarité et la responsabilité sont les atouts essentiels de la sécurité en mer."

Le numéro 196 (par téléphone) ou canal 16 sur la VHF, permettent d'alerter le CROSS en cas de problème, que l'on soit victime ou témoin.

Choix de la station

France Bleu