Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Météo en avril en Bretagne : ensoleillement exceptionnel mais pas de record

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Michel Aïdonidis, le directeur de Météo France à Brest, dresse le bilan météo de ce mois d'avril 2021 remarquable par son ensoleillement et sa sécheresse sur la région. Un phénomène qui devient de moins en mois exceptionnel.

Michel Aïdonidis, directeur de Météo France à Brest
Michel Aïdonidis, directeur de Météo France à Brest - DR

Si les Bretons ont fait le plein de vitamine D en ce mois d'avril, les sols eux sont particulièrement secs. Ce sont les deux valeurs météo remarquables : un ensoleillement exceptionnel et une pluviométrie très basse.

Autant de soleil qu'à Montpellier, aussi sec qu'en 1976 !

"On a fait mieux que le sud-est" confirme Michel Aïdonidis, directeur de Météo France à Brest. Avec un ensoleillement comparable, en durée, à la ville de Montpellier. Mais cela ne constitue pas pour autant un record : ""Nous sommes 3e en manque de pluviométrie". En 2010, Brest avait été inondée de soleil pendant 257 heures, alors que nous ne sommes "qu'à 239 heures" au 30 avril.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Même constat pour la pluviométrie, très basse ce mois-ci : "C'est une aventure qui arrive de plus en plus fréquemment pour la Bretagne'". La sécheresse des sols place ce mois d'avril 2020 à la troisième position des plus secs, quasiment au même niveau que 1976 qui fait référence pour la France entière. Une météo plus pluvieuse est attendue à partir de la semaine prochaine : "à voir si sur la durée, cela permettra de casser cette sécheresse qui commence à poser problème".

Les prévisions météo sont rendues plus compliquées par la baisse du trafic aérien qui a pour conséquence de fournir moins de relevés météorologiques : "Ce n'est pas une légende urbaine, on a un peu moins de données donc de prévisions mais il faut relativer" tempère Michel Aïdonidis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess