Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Météo France confirme : un mois de mai "pourri" en Drôme et en Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Plus de pluie, moins de soleil, moins de chaleur : ce mois de mai a des airs d'automne en Drôme et Ardèche. Météo France confirme, chiffres à l'appui.

Les précipitations sont globalement en hausse de 30% à 50% en Drôme et en Ardèche en ce mois de mai.
Les précipitations sont globalement en hausse de 30% à 50% en Drôme et en Ardèche en ce mois de mai. © Maxppp - Daniel FOURAY

C'est bientôt fini ce temps de m**** ? Entre la pluie, la fraîcheur et le manque de soleil : ce mois de mai 2021 ressemble plus à un début d'automne qu'à une fin de printemps en Drôme et en Ardèche. Météo France le confirme d'ailleurs avec ses relevés.

Des précipitations en hausse de 30% à 50%

Plusieurs records absolus de pluie sont tombés au milieu du mois de mai en Ardèche. Mais globalement, tout le mois a été bien arrosé. "On constate jusqu'au 24 mai, un excédent de pluie de 30% à 50%", confirme Corentin Perrot, prévisionniste à Météo France. À certains endroits de Drôme et d'Ardèche, il a même plus deux fois plus qu'en temps normal : "À Peaugres, on a relevé 178,5 mm de pluie depuis le début du mois alors que la normale est de 88,1 mm"

Mêmes relevés à Albon avec 160 mm de pluie pour une normale de 80 mm. À Valence, c'est moins net même s'il a plu davantage que d'habitude : 113 mm de pluie au lieu des 91 mm relevés en moyenne en mai. Ambiance très humide alors que le mois n'est pas terminé et que Météo France n'exclut pas de nouvelles précipitations d'ici la fin de semaine. 

Un ensoleillement en baisse de 20%

Conséquence des précipitations, le soleil a été caché par les nuages. L'ensoleillement est en baisse de 20% en moyenne en Drôme et en Ardèche. "À voir dans les prochains jours si cela évolue mais jusqu'au 24 mai, le déficit est important", explique Corentin Perrot. À Montélimar par exemple, Météo France a relevé 156 heures d'ensoleillement alors que les moyennes se situent davantage à 189 heures. 

Le thermomètre baisse de 1,5 à 2 degrés

En mai fait ce qu'il te plait, dit le dicton. Mais les températures ne poussent pas à quitter le pull. "On ressent un déficit. On a en moyenne 1 à 2 degrés en moins par rapport aux moyennes de saison", explique Corentin Perrot à Météo France. Oubliez les 16 degrés de moyenne à Montélimar pour un mois de mai : cette année les relevés dépassent difficilement les 14 degrés sur l'ensemble de la journée (moyenne des températures entre le matin et l'après-midi). 

Et pour la suite ? 

Le parapluie devrait encore servir d'ici la fin du mois mais les prévisions s'annoncent plutôt bonnes pour la semaine qui arrive. Météo France prévoit une augmentation des températures. Elles pourraient même dépasser les valeurs de saison à partir de jeudi avant un rafraîchissement possible dans le weekend. 

Le soleil devrait percer également dans le courant de la semaine. Pour rappel, Météo France a prévu un temps globalement chaud et sec pour les mois de mai, juin et juillet. Il reste encore deux mois pour le confirmer. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess