Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Météo : juillet 2021, un été pourri dans le Nord-Pas-de-Calais ?

Par

Selon les données d'Agate Météo, l'été n'est pas si pourri que cela dans la région. Les cumuls de précipitations, l'ensoleillement et les températures sont dans la moyenne des 30 dernières années.

La plage de Malo-les-Bains, à Dunkerque, sous la grisaille La plage de Malo-les-Bains, à Dunkerque, sous la grisaille
La plage de Malo-les-Bains, à Dunkerque, sous la grisaille © Radio France - Stéphane Barbereau

C'est un sentiment, une phrase que l'on répète à l'envi, qui parcourt la région : "l'été est pourri". France Bleu Nord a examiné les chiffres et verdict : l'été 2021 est tout ce qu'il y a de plus classiques, à une exception près : l'Avesnois. Explications.

Publicité
Logo France Bleu

Températures : normal 

Selon les relevés d'Agate Météo, on a enregistré une température maximale moyenne de 23° en juillet à Lille, soit 0,3° de moins que la normale. Sur la côte d'Opale, il a fait légèrement plus chaud que d'habitude à Boulogne : 20,6° (contre 20,2° en moyenne en juillet).

Pluie : normal sauf dans l'Avesnois

Côté précipitations, elles sont très proches des normales de saison à Lille : 70,9mm sur un mois contre 68,5mm habituellement. C'est légèrement au-dessus aussi à Boulogne-sur-Mer : 59,9mm (+ 6,3mm). Seule exception et de taille, dans l'Avesnois, on a doublé le cumul de précipitations par rapport à un mois de juillet normal : quasiment 100mm de pluie tombés en 1 mois, soit deux fois plus que d'habitude. C'est lié aux violents orages qui se sont abattus dans cette région et surtout dans la région voisine de Wallonie, en Belgique, avec des inondations meurtrières et dévastatrices dans le secteur de Liège.

Ensoleillement : dans la moyenne

Le soleil, c'est peut-être ce qui joue le plus sur notre moral. Et il n'est pas plus aux abonnés absents que lors des 30 dernières années ! On mesure 210 heures d'ensoleillement au Touquet en juillet contre 213,9 heures en temps normal. Le soleil en revanche a été beaucoup plus absent dans l'Avesnois, à cause des fortes pluies, avec un déficit d'ensoleillement de 20 à 30 heures.

Mais alors pourquoi cette sensation d'été pourri ?

Nous avons été "trop" ces dernières années en beau temps. On y a pris goût et c'est le retour à la réalité est peut-être plus difficile : L'ensoleillement a culminé à 268,8 heures au Touquet en juillet 2019, avec une importante période de canicule. On était à 233,6 heures en 2020 et on tombe cette année à 218,9 heures.

ça va durer ?

Ce temps très instable va perdurer jusqu'à la mi-août avec des averses orageuses et des températures plutôt fraîches pour la saison. Un anticyclone devrait ensuite s'imposer et nous assurer une fin août plus chaude et ensoleillée. Le mois de septembre s'annonce également plus sec, chaud mais sans excès selon Agate Météo.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu