Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Météo : le premier semestre de l'année 2020 est le plus chaud jamais enregistré en France

-
Par , France Bleu

Les six premiers mois de l'année 2020 ont été les plus chauds jamais enregistrés dans l'Hexagone. Selon Météo France, la température moyenne était de 12,5 degrés.

Selon Météo France, le premier semestre 2020 a été le plus chaud jamais enregistré en France.
Selon Météo France, le premier semestre 2020 a été le plus chaud jamais enregistré en France. © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

On l'a tous ressenti durant le confinement, il faisait chaud et beau ! Météo France a annoncé ce mercredi soir que le premier semestre de l'année 2020 a été le plus chaud jamais enregistré en France. Sur les six premiers mois de l'année, la température moyenne nationale était de 12,5 degrés. 

C'est plus que lors du premier trimestre 2017 où cette moyenne était de 12,4 degrés. "L'anomalie de température moyenne pour cette première moitié d'année est de +1,8 degrés", indique Météo France sur son site.

Janvier, février et avril très doux

Les mois de janvier, février et avril ont connu "les anomalies de températures mensuelles les plus fortes (comme en 2007 et 2014 d'ailleurs)". Le mois de février a été particulièrement doux, avec une hausse de 3,6 degrés par rapport à la normale, le plaçant au second rang des mois de février les plus doux derrière février 1990. 

En revanche, les températures en juin sont proches de la normale.

Ecart à la moyenne annuelle de référence de la température moyenne en France au premier semestre
Ecart à la moyenne annuelle de référence de la température moyenne en France au premier semestre - Météo France

Hausse des températures dans le centre du pays et en Corse

Une grande partie centrale de la France a connu les plus fortes chaleurs. "Orly et Brive, par exemple, ont connu des températures moyennes plus chaudes que la normale de 2,4 °C sur les six premiers mois de l'année, souligne Météo France. Lyon, Chartres et Tours enregistrent une anomalie de + 2,3 °C"

Il a également fait plus de degrés de plus, par rapport à la normale, à Clermont-Ferrand, Poitiers et Laval. Mais selon l'organisme, "la palme revient tout de même à Alistro en Corse avec une température moyenne de 15,9 °C" où les températures étaient supérieures à la normale de 2,9 degrés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu