Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Météo : les records d'ensoleillement battus à Nantes et à La-Roche-sur-Yon au mois de juillet

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Le mois de juillet s'achève en Loire-Atlantique et en Vendée sur un record d'ensoleillement ! Au moins 324 heures cumulées à Nantes, 307 heures à La-Roche-sur-Yon. Dans les deux départements, le mois a aussi été très chaud et très sec.

Les records d'ensoleillement ont été battus à Nantes (Loire-Atlantique) et à La Roche-sur-Yon (Vendée) en juillet 2019.
Les records d'ensoleillement ont été battus à Nantes (Loire-Atlantique) et à La Roche-sur-Yon (Vendée) en juillet 2019. © Maxppp - Alexandre MARCHI

Pays de la Loire, France

C'est un mois de juillet très ensoleillé, chaud, et sec qui se termine ! En Loire-Atlantique et en Vendée, les records d'ensoleillement sont en train de tomber : au minimum 324 heures cumulées à Nantes, selon les chiffres recueillis hier auprès de Météo France. La Roche-sur-Yon connait aussi un ensoleillement record avec 307 heures cumulées sur le mois. 

Il aura aussi fait très sec dans notre région. Très peu de pluies, notamment en Loire Atlantique. À Nantes, seulement 12 mm de précipitations sont tombées le mois dernier. C'est à peine 30% des valeurs relevées sur un mois de juillet classique : d'ordinaire, il tombe 45 à 46 mm. En Vendée, le déficit est moins important puisqu'on frôle les 60% avec une vingtaine de millimètres tombés, contre 48 habituellement.  

Un mois globalement plus chaud, mais un épisode caniculaire mesuré

La chaleur s'est faite sentir en Vendée et en Loire-Atlantique en ce mois de juillet. En moyenne, les deux départements ont connu des températures largement au dessus des normales de saison, comme à Saint-Nazaire avec 2 degrés supplémentaires, ou à Nantes, 4 degrés supplémentaires.  

Les valeurs les plus élevées n'ont cependant pas été aussi fortes que dans d'autres régions. Aucun record absolu n'a été battu, malgré les 38,8°C relevés à Nantes, le maximum dans le département. Ce pic représente tout de même la deuxième température la plus chaude relevée depuis qu'on a dépassé les 40 degrés en 1949 (40,3°C). A La Roche-sur-Yon on s'approche aussi des records avec 37,6°C au maximum en juillet. C'est comparable à la canicule de 2003.

Choix de la station

France Bleu