Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Météo : retour du beau temps en cette fin de semaine

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Après des semaines fraiches et humides, Météo France prévoit du soleil pour la fin du mois de mai avec le retour de conditions plus anticycloniques et de températures de saison à partir de jeudi.

Après des semaines fraiches et humides, Météo France prévoit davantage de soleil et des températures de saison pour la fin du mois de mai (illustration).
Après des semaines fraiches et humides, Météo France prévoit davantage de soleil et des températures de saison pour la fin du mois de mai (illustration). © Maxppp - Vincent Isore/IP3

Impatients de troquer les k-ways contre les lunettes de soleil ? Les nuages vont progressivement céder la place à un temps lumineux et des températures plus chaudes à partir de jeudi sur l'ensemble du pays. Météo France prévoit même des températures estivales dans le Sud vendredi, avec 30 degrés par endroits. "Après un mois de mai frais et pluvieux, soumis à des flux de dominante ouest avec des perturbations qui se sont enchainées, on va entrer dans une phase plus anticyclonique", précise Steven Testelin, prévisionniste à Météo France.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des températures estivales dans le Sud vendredi

Dès ce jeudi, l'amélioration sera nette dans le sud du pays avec des températures avoisinant les moyennes de saison. Météo France prévoit un temps lumineux et 22 degrés à Bordeaux, 23 à Marseille et même 25 à Perpignan. "Mais c'est vendredi qu'il fera le plus chaud", indique Steven Testelin. "Les températures seront estivales avec 28 degrés à Bordeaux et Toulouse, 29 à Agen ou Montauban, et même 30 degrés localement". Quelques orages pourraient éclater sur le relief "dans les Alpes et Pyrénées samedi et dimanche".

Retour des normales de saison dans le Nord

Au nord, les températures vont gagner 3 à 4 degrés jeudi par rapport à la veille : il fera 20 degrés à Paris et Rennes, 18 à Nancy, à Lille et à Strasbourg. Mais "l'amélioration sera plus franche vendredi" d'après le prévisionniste. "Les températures vont commencer à remonter pour atteindre des moyennes de saison" : 22 degrés à Paris, 23 à Rennes, 20 à Strasbourg. Toutefois le temps restera voilé jusqu'à dimanche. Il faudra attendre lundi pour voir le soleil briller franchement sur la moitié nord et profiter de températures dignes du mois de juin. 

Un été chaud et sec ?

Jusqu'à quand ? "A priori jusqu'en milieu de semaine prochaine", estime Steven Testelin. S'il est impossible d'anticiper avec précision à quoi ressemblera la météo dans les semaines qui suivent, les modèles climatiques indiquent que l'été pourrait être chaud et sec grâce à une "bulle chaude qui va s’étendre l’Afrique du nord jusqu’au sud de la Scandinavie". 

Cependant, nuance le prévisionniste, il ne s'agit que d'une tendance climatique. "Plusieurs options sont possibles, un été ensoleillé avec des valeurs légèrement au-dessus des normales durant plusieurs semaines, des périodes caniculaires entre des périodes plus maussades, ou encore un mélange des deux."

Un mois de mai pluvieux, mais pas record

Un peu d'espoir pour ceux qui regrettent de ne pas encore pouvoir profiter de la réouverture des terrasses. Après des records de chaleur le 31 mars, puis des records de froid début avril, "nous avons eu 30% de pluie de plus qu'en moyenne au mois de mai", convient Steven Testelin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess