Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo
Dossier : Tempête de neige du 14 novembre 2019 en Drôme et en Ardèche

Neige dans la Drôme et en Ardèche : peut-on enfouir tout le réseau électrique ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Sur les plus de 30 000 kilomètres de lignes moyenne et basse tension en Drôme Ardèche, moins de 40% sont déjà enfouies.

Chutes de neige dans la Drôme, ici à Peyrins, une ligne électrique pliée sous le poids de la neige. 15 novembre 2019.
Chutes de neige dans la Drôme, ici à Peyrins, une ligne électrique pliée sous le poids de la neige. 15 novembre 2019. © Radio France - Nelly Sorbier

Drôme, France

C'est une question que des sinistrés de l'épisode de neige exceptionnel de cette mi-novembre se posent : pourquoi ne pas enfouir tous les câbles électriques ?

Il y a plus de 30 000 km de lignes électriques moyenne et basse tension sur les deux départements : 17 000 dans la Drôme, 14 000 en Ardèche. 40% du réseau est déjà enfoui dans la Drôme (49% sur la moyenne tension ; 36% sur la basse tension). Un tiers est déjà enfoui en Ardèche (42 % sur la moyenne tension ; quasi 26% sur la basse tension).

L'enfouissement coûte cher

La difficulté, c'est que l'enfouissement a un coût. Impossible de donner une moyenne de prix au kilomètre. Cela dépend du terrain, de la configuration des lieux. Le Service Public des Energies dans la Drôme explique que c'est très variable : en plaine, une ligne souterraine est deux fois plus chère qu'une aérienne ; en montagne cela peut être dix ou vingt fois plus cher. 

Ce mardi à l'Assemblée nationale, la ministre de la transition écologique Elisabeth Borne a assuré qu'Enedis consacrait 1 milliard d'euros par an à la modernisation et sécurisation du réseau en France et que 18 000 kilomètres de lignes étaient enterrés chaque année. En 2018 par exemple, Enedis a enfoui 30 kilomètres de moyenne tension dans la Drôme.

Enfouissement pas toujours possible, et pas infaillible

L'enfouissement n'est pas envisageable sur tous les terrains. Et ce n'est pas non plus la solution miracle : les pannes sont plus difficiles à détecter et réparer sur un réseau souterrain et il peut souffrir aussi. Cet été, dans la Drôme, des câbles ont chauffé à cause de la canicule et engendré des pannes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu