Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

TEMOIGNAGE - Mini-tornade à Gironde-sur-Dropt : "Le faux-plafond s'est effondré sur les clients"

-
Par , France Bleu Gironde

Une mini-tornade a frappé Gironde-sur-Dropt, près de La Réole dimanche 1er mars vers midi. En quelques secondes, le vent a emporté arbres, voitures et toitures. Plusieurs entreprises sont au chômage techniques, dont le restaurant Chez Sab. Sa gérante raconte.

Dégâts causés par la mini-tornade sur le restaurant Chez Sab à Gironde-sur-Dropt dimanche 1er mars 2020.
Dégâts causés par la mini-tornade sur le restaurant Chez Sab à Gironde-sur-Dropt dimanche 1er mars 2020. © Radio France - document remis

La mini-tornade n'aura duré que quelques secondes mais les dégâts sont importants à Gironde-sur-Dropt, près de La Réole, seule commune touchée. Le phénomène a été très localisé : un couloir de deux kilomètres de long sur 800 mètres de large dimanche 1er mars vers midi. Le vent a emporté plusieurs arbres, endommagé de nombreuses voitures et une trentaine de toitures. Cette mini-tornade est liée à la tempête Léon qui touche l'Atlantique. Elle n'a fait aucun blessé mais plusieurs entreprises se retrouvent au chômage technique. C'est le cas des deux employés et de la gérante du restaurant Chez Sab sur l'avenue du Général de Gaulle. 

Ça a duré 30 ou 40 secondes seulement. On a vu tout s'envoler d'un coup et le faux-plafond s'est effondré dans le restaurant avec les gens à l'intérieur." - Sabrina, gérante du restaurant

Sabrina a ouvert ce restaurant il y a deux ans, elle est encore sous le choc. "Nos clients commençaient à arriver vers midi, on avait un groupe de rugbymen d'environ 50 personnes qui étaient en train de s'installer à table. On a vu que le vent se levait un peu donc la porte commençait à s'ouvrir, je suis allée la bloquer" raconte la gérante. Là tout s'accélère : "Le vent a continué à se lever et ça a duré 30 ou 40 secondes seulement. On a vu tout s'envoler d'un coup et le faux-plafond s'est effondré dans le restaurant avec les gens à l'intérieur." 

Sabrina, témoin de la mini-tornade : "On a vu tout s'envoler, d'un coup"

Heureusement, seules deux personnes sont très légèrement blessées. Un miracle pour Sabrina : "_On a eu beaucoup de chance_, je me demande encore comment..." dit-elle avant d'ajouter : "Je n'aurais jamais pensé que j'allais vivre ça un jour. C'est tellement impressionnant... On ne peut pas le décrire quand on ne l'a pas vu. C'est tellement rapide et intense. Quand vous voyez des tables en verre s'envoler contre le mur, et en même temps des tuiles voler dans tous les sens... et le bruit que ça fait. Tout le monde était un peu dans un état de choc."

Dégâts causés par la mini-tornade sur le restaurant Chez Sab à Gironde-sur-Dropt dimanche 1er mars 2020.
Dégâts causés par la mini-tornade sur le restaurant Chez Sab à Gironde-sur-Dropt dimanche 1er mars 2020. - Document remis.

Pas de victimes donc mais des dégâts matériels très importants : "On avait trois voitures, on n'en a plus, je n'ai plus de terrasse, il n'y a plus de faux-plafond et je ne peux pas exploiter le restaurant car à l'intérieur on voit la bâche mise au-dessus par les pompiers" détaille Sabrina. Elle souligne néanmoins l'aide des secours et la solidarité : "On a eu énormément de monde tout de suite, beaucoup de personnes qui sont venues spontanément nous demander s'il y avait besoin d'un coup de main et je tiens à les remercier, parce que c'est important d'avoir un soutien moral et physique.

Deux employés au chômage technique

La gérante et ses deux employés se retrouvent désormais au chômage technique. Sabrina s'inquiète donc pour la suite : "J'espère que les travaux ne vont pas durer trop longtemps et qu'on pourra rouvrir le restaurant rapidement pour ne pas les laisser au chômage technique." conclut-elle. L'assurance doit venir faire les constatations ce lundi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu